Google atteint sa majorité

Le 27 septembre est la date de naissance officieuse du géant des moteurs de recherche, qui fête en 2016 ses 18 ans. Né en 1998 dans un garage de Californie, de la tête de deux étudiants de l’université de Stanford, Google allait révolutionner notre rapport à la recherche et au savoir. Avec la majorité de cet outil devenu emblématique d’internet,  il est assez amusant de se rappeler l’ère préhistorique où la recherche la plus triviale nécessitait encore de nombreuses démarches, souvent physiques.

Google_Stanford
Bébé Google, en 1998. Source: The Wayback machine

Continuer la lecture de Google atteint sa majorité

Collecte de sang: des réponses à vos questions

Aujourd’hui et demain, de 13h30 à 20h, Hema-Québec est à l’UQAC pour une grande collecte de sang. Vous hésitez encore à donner? Nous avons les réponses à ces questions que vous n’aviez jamais osé demander.

Écoutez notre entrevue avec madame Sylvie Fortier, conseillère en organisation de collecte pour Héma-Québec.

Sur les ondes de CEUC radio, madame Fortier aborde tous les détails du don de sang. Processus et utilité du don, encadrement, droits du donneur… vous n’aurez plus d’excuse pour garder jalousement votre précieux fluide vermeille.

Sorties cette fin de semaine – 23 septembre

Nos suggestions pour votre fin de semaine.

Ce soir vendredi, au Calypso de Jonquière, le pionnier Michel Pagliaro viendra rocker la place. À l’été 1976, Pag avait littéralement créé une émeute qui avait duré toute une fin de semaine à Jonquière, lors d’un spectacle à l’Hôtel Pierre… Ça devrait être plus tranquille cette année…
Détails

Ce soir et samedi, il y aura bien du beau monde en ville pour la troisième édition de l’événement mode Panache. Plusieurs défilés et activités connexes sont prévus.
Détails

Panache
Panache Événement mode photo: Courtoisie

Continuer la lecture de Sorties cette fin de semaine – 23 septembre

Le Freak de Chicoutimi: Entrevue avec Lucien Francoeur

Le groupe culte de Lucien Francoeur, Aut’chose, sera à Chicoutimi ce samedi 24 septembre pour une première apparition depuis belle lurette. Pilier de la contre-culture québécoise, le poète rock revient avec un groupe all-star de la musique alternative. Il nous a parlé de ce que représente pour lui ce retour en force.

« C’est un ravage de rock’n’roll complet et total! » assure-t-il. La machine que j’ai là c’est une machine d’enfer. Il n’est pas question avec un band de même que Francoeur se replie, comme beaucoup d’artistes en vieillissant, sur des téléprompteurs, avec le texte qui défile devant toi. »

14258136_1244735218893536_7778629965387152334_o
Alex Crow, Vincent Peak, Lucien Francoeur, Joe Evil, Jacques Racine et Michel Langevin: Autchose 2016. Photo Ronald Mc Gregor

Continuer la lecture de Le Freak de Chicoutimi: Entrevue avec Lucien Francoeur

Urgences: l’envers du décor

Le Programme de formation populaire en santé commencera sa 17ième session le 4 octobre prochain. Comprenant plus de 13 conférences étalées sur 8 semaines, cette initiative s’adresse au grand public autant qu’aux professionnels, qui y participent dans le cadre de la formation continue.

Sur le thème des soins de santé à l’urgence, cette session abordera une multitude de facettes de ce lieu fondamental de la médecine de première ligne. Par exemple, des thèmes aussi variés que la réanimation, les intoxications, les urgences neurologiques, les polytraumatismes ou encore les dons d’organe seront abordés par les conférenciers. Ceux-ci sont tous des professionnels de la santé pratiquant dans la région.

Soins de santé à l'urgence
Visuel de la 17ième saison Photo: Gracieuseté

Continuer la lecture de Urgences: l’envers du décor

Boycott des internats en psychologie: un point de vue local

La semaine dernière, nous dressions un portrait des revendications des internes en psychologie, qui lançaient un boycott de leurs internats, pour protester contre leur non-rémunération. Afin de mieux connaître la situation au niveau local, nous avons rencontré Kevin Brassard, de l’Association des doctorant.e.s en psychologie de l’UQAC.

Kevin Brassard
Kevin Brassard, porte-parole de l’Association des doctorant.e.s en psychologie de l’UQAC photo: courtoisie

Continuer la lecture de Boycott des internats en psychologie: un point de vue local

Larry Tremblay dans Le Petit Robert

Dramaturge, romancier, professeur et jadis comédien, Larry Tremblay, originaire de Chicoutimi, a récemment eu l’heureuse surprise de trouver une notice à son nom dans l’édition 2017 du Petit Robert des noms propres. Nous avons voulu savoir quel était le processus d’intégration d’un nouvel article dans le célèbre ouvrage de référence. Madame Bérangère Baucher, lexicographe et responsable des contenus rédactionnels, a répondu à nos questions.

Larry Tremblay_Bernard Préfontaine
Larry Tremblay Photo: Bernard Préfontaine

Continuer la lecture de Larry Tremblay dans Le Petit Robert

Sorties cette fin de semaine – 16 septembre

On a recensé quelques suggestions de sorties pour votre fin de semaine.

Ce soir vendredi, la formation pop-rock Gazoline est au Sous-Bois pour lancer son nouvel album, Brûlensemble. Ils sont accompagnés de Gabriel Bouchard en première partie. Le lendemain, ils remettent ça au Café du Clocher d’Alma

Détails

Gazoline_Brulensemble
Gazoline, Brûlensemble

Continuer la lecture de Sorties cette fin de semaine – 16 septembre

André Forcier embrasse une drôle d’histoire

Embrasse-moi comme tu m’aimes, le nouveau film du vétéran André Forcier, prend l’affiche aujourd’hui sur les écrans québécois. Nous avons rencontré le réalisateur ainsi que la coproductrice et coscénariste Linda Pinet. Le duo était de passage dans la région pour la promotion de cette œuvre à l’impressionnante distribution.

Le réalisateur propose un film à son image, à la fois classique et impertinent, tantôt drôle, tantôt inquiétant. Embrasse-moi comme tu m’aimes se déroule dans le Québec de 1940, mais ce n’est pas tout à fait un film historique. Si les costumes, les accessoires et les coiffures sont au rendez-vous, les interactions ne sont pas sur le ton « grande noirceur ». Amour charnel entre une sœur et un frère jumeaux,  Antoine Bertrand (Réal le débardeur) en plein ébat avec un prêtre dans la remise, Pierre Verville (le capitaine de police) en couche-culotte chez la prostituée Mignonne… Que ce soit des amours interdits ou de la misère sexuelle, on n’est clairement pas dans Le temps d’une paix.

Laurent Guérin © Filmoption International_18_copy
Petite pause sur le Mont-Royal. Pierre (Émile Schneider), monsieur Allard (Réal Bossé) et son fils Ollier (Luca Asselin) Photo: Laurent Guérin, Filmoption international

Continuer la lecture de André Forcier embrasse une drôle d’histoire

« Dawson a fait changer les choses »

Deux dates sombres attirent l’attention cette semaine. Quinze ans ont passé depuis septembre 2001. Et aujourd’hui marque le dixième anniversaire de la fusillade du Collège Dawson, le 13 septembre 2006.

Difficile d’évaluer à quel point de tels événements, devenus plus fréquents depuis sous nos latitudes, ont pu changer notre perception du monde. Ils ont marqué les cœurs et les esprits. Personne n’a tellement envie d’imaginer, en cette mi-septembre, tranquille début de session, qu’un tireur actif vienne menacer les lieux qu’on fréquente quotidiennement. Pour les services de sécurité, c’est pourtant un exercice nécessaire. Le dosage entre la sécurité et ses effets sur la vie privée des personnes devient rapidement politique et social, beaucoup plus large qu’un plan d’urgence.

Nous avons parlé à M. Réjean Chatigny, superviseur aux opérations (protection publique et prévention) pour l’UQAC. Selon lui, les pratiques sécuritaires ont certainement évolué depuis 10 ans. Cependant, aucune standardisation n’est encore établie. Ce qui pourrait être fait, par exemple, par le biais du code du bâtiment pour les édifices publics. Ceci a pour effet de rendre les organisations hésitantes lorsque vient le temps de choisir et d’installer, à grand prix, les technologies à utiliser. De telles standardisations existent déjà aux États-Unis.

Le collège Dawson, en des jours plus paisibles, 1946. Source: Facebook MyDawsonCollege
Le collège Dawson en des jours plus paisibles, 1946. Source: Facebook MyDawson College

Continuer la lecture de « Dawson a fait changer les choses »