//Élections scolaires – « Le statu quo n’est plus possible : une révision s’impose » – Yves Bolduc

Élections scolaires – « Le statu quo n’est plus possible : une révision s’impose » – Yves Bolduc

LogoQuebecMedium Réagissant aux résultats des élections scolaires, le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Yves Bolduc, a tenu à souligner la contribution de celles et ceux qui ont pris part au débat public : « Je veux féliciter les élus et remercier toutes les personnes qui se sont portées candidates et qui ont manifesté un intérêt à jouer un rôle actif dans l’organisation scolaire de leur communauté. Je les félicite d’avoir la volonté d’y investir temps et énergie. J’aimerais aussi saluer tous les citoyens qui, en votant, ont démontré à quel point ils croient à la valeur de l’engagement en éducation. »

À la lumière du taux de participation à ces élections, soit près de 5 % selon les résultats préliminaires et partiels, le ministre constate que le statu quo n’est plus possible. « Ce faible taux m’indique que la structure actuelle ne reflète pas les attentes de la population, notamment à cause de sa lourdeur. Il m’apparaît évident que des changements s’imposent », a déclaré le ministre.

Rappelons que depuis les dernières élections scolaires, qui ont eu lieu en 2007, des changements ont été apportés aux modalités du processus électoral scolaire. En effet, l’adoption du projet de loi n° 88, Loi modifiant la Loi sur l’instruction publique et d’autres dispositions législatives, a permis d’introduire plusieurs modifications, les principales étant l’élection du président de la commission scolaire au suffrage universel ainsi que la diminution du nombre total de circonscriptions scolaires, réduisant du coup le nombre total de commissaires élus.

« Dans le cadre de notre plan gouvernemental de réduction des structures et de la bureaucratie, nous proposerons, au cours des prochains mois, des changements significatifs quant à la gouvernance, au rôle et à l’organisation des commissions scolaires. Nous sommes déterminés à alléger les structures actuelles du réseau, et ce, en travaillant avec les nouveaux élus. Pour que notre énergie et nos investissements bénéficient aux élèves, aux enseignants et aux écoles, nous devons améliorer l’efficience de notre structure », a conclu le ministre.

Pour plus d’information sur les résultats des élections scolaires, on peut consulter le site Web du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport au www.mels.gouv.qc.ca.

 Source : Yasmine Abdelfadel, attachée de presse du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport. 418-644-0664