Le PM Harper de retour de Chine

PM avec Xi JinpingLe Premier ministre Stephen Harper en compagnie de Xi Jinping, Président de la République populaire de Chine

Le Premier ministre Stephen Harper a terminé, aujourd’hui le 10 novembre, sa troisième visite officielle en Chine. « La Chine est une puissance économique et en matière d’affaires mondiales. Pendant ma visite, j’ai été heureux de rencontrer des dirigeants chinois et de renforcer les fondements d’une collaboration commerciale future qui aidera les entreprises canadiennes à profiter des incroyables possibilités offertes par cet important marché. Cette collaboration permettra de créer des emplois et de favoriser la croissance économique au Canada », a affirmé Stephen Harper.

Alors qu’il était à Pékin, Harper et le Premier ministre de la Chine, Li Keqiang, se sont entendus sur une série d’initiatives dans le cadre de la Liste commune de résultats Canada-Chine 2014.Ils ont notamment accepté d’établir un dialogue stratégique économique et financier pour améliorer les liens commerciaux Canada-Chine et d’élargir un protocole d’entente sur la coopération nucléaire afin d’accroître les exportations vers la Chine. Les dirigeants ont aussi convenu d’établir des mesures pour soutenir l’utilisation accrue du renminbi (nom officiel de la monnaie chinoise) dans le commerce et les investissements entre les deux pays, ce qui aidera à établir, au Canada, le premier centre extraterritorial pour le renminbi en Amérique du Nord. Le Premier ministre a aussi rencontré le Président Xi Jinping et a discuté des relations bilatérales et des questions internationales d’intérêt commun.

Pour promouvoir le commerce bilatéral, le Premier ministre a rencontré une délégation commerciale canadienne composée de représentants d’une vaste gamme de secteurs afin de discuter des énormes possibilités dont les entreprises canadiennes pourront jouir pour investir et faire croître leurs entreprises en Chine. Il a aussi assisté à la signature d’accords commerciaux entre des entreprises canadiennes et chinoises, et on s’attend à ce que ces accords créent plus de 2 000 emplois dans le marché canadien.

Lorsqu’il était à Hangzhou, le Premier ministre a annoncé que le Canada ouvrira de nouveaux bureaux commerciaux dans les villes chinoises de Hangzhou, de Xi’an, de Xiamen et de Tianjin. Ces nouveaux bureaux aideront les entreprises canadiennes à s’épanouir dans certaines des régions de la Chine qui croissent le plus rapidement, et ils feront passer à 15 le nombre de bureaux dans le réseau commercial du Canada en Chine.

Puis, lors de la première journée de la réunion des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), le Premier ministre a fortement encouragé les membres à accélérer la libéralisation du commerce et des investissements et a fait valoir les mesures importantes prises par le Canada pour faciliter davantage les échanges commerciaux internationaux dans la région.

Pendant sa visite en Chine, le Premier ministre était accompagné de John Baird, ministre des Affaires étrangères, d’Ed Fast, ministre du Commerce international, de James Moore, ministre de l’Industrie, de Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, et d’Alice Wong, ministre d’État (Aînés).

Faits saillants

  • La Chine est le deuxième partenaire commercial du Canada. En 2013, les échanges bilatéraux de marchandises entre les deux pays étaient évalués à 73,2 milliards de dollars et représentaient 7,7 p. 100 du commerce mondial du Canada.
  • Les 21 économies membres de l’APEC regroupent plus de 2,8 milliards de personnes et sont à l’origine de plus de la moitié du PIB mondial. Ces membres comprennent les quatre principaux partenaires commerciaux du Canada : les États-Unis, la Chine, le Mexique et le Japon.
  • En octobre 2014, l’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers entre le Canada et la Chine est entré en vigueur. Cet accord établit un système d’investissement fondé sur des règles et favorise une plus grande confiance de la part des investisseurs.
  • Le Premier ministre Harper a fait des visites officielles en Chine en décembre 2009 et en février 2012. Depuis 2006, des ministres fédéraux canadiens ont effectué quelque 70 visites en Chine.

Source : Communiqué de presse du Cabinet du Premier ministre – Communication

Laisser un commentaire