Les Maîtres du suspense

Maitres-du-Suspense-Poster-27x39-FINAL_LR

Le long métrage Les Maîtres du suspense sortira dans nos salles de cinéma le 17 décembre prochain. C’est le film québécois à voir durant le temps des fêtes. Comédie et suspense, on reste captivé tout au long du film. Mettant en scène Michel Côté, Antoine Bertrand et Robin Aubert, passant du syndrome de la page blanche, par les problèmes de couple et le fin fond du bayou de Louisiane, le trio attachant nous amène dans une aventure incroyable! Le réalisateur Stéphane Lapointe a su nous faire naviguer entre chacune des histoires des personnages sans que l’on décroche. Humour, amour, aventure, drame, le film nous fait rire sans être seulement comique.

Synopsis :

Hubert Wolfe (Michel Côté) est un auteur à succès qui carbure au glamour. Ce que le monde ignore, c’est que Hubert utilise les services d’un écrivain fantôme depuis près de 12 ans, Dany Cabana (Robin Aubert), auteur doué mais asocial. Un partenariat jusqu’ici profitable aux deux parties : Hubert récolte les éloges, et Dany en tire un peu d’argent. Mais voilà qu’à l’approche d’une date de tombée importante pour Wolfe, Dany tombe en panne totale d’inspiration lorsque sa femme le quitte sans crier gare. Pour se tirer d’affaire, Dany décide d’engager Quentin (Antoine Bertrand), éducateur de garderie plus à l’aise avec les enfants que les adultes. Cette solution n’est pas si simple, car pour une affaire de cœur, Quentin quitte subitement pour la Louisiane. Entrainés au fin fond des Bayous, les trois hommes seront confrontés à bien plus que leurs propres démons!

Mot du réalisateur :

Je déteste m’ennuyer dans une salle de cinéma.

J’aime plonger dans le suspense d’une histoire. Peu importe le genre, comédie, drame ou romance, il est important ce suspense, cette envie de savoir ce qui va se passer, comment tout ça va se terminer, être surpris par les rebondissements. J’avais envie d’une de ces histoires qui garde le spectateur en haleine, comme celles que j’aime regarder.

Les Maîtres du suspense, c’est évidemment une ironie. C’est trois gars issus d’univers différents aux prises avec le suspense de leur propre vie. Chacun est pris dans un système duquel il doit se déprendre. Cette histoire-là les mènera au fin fond des bayous louisianais, mais pire encore, au bout d’eux-mêmes.

En amorçant l’écriture de ce scénario il y a cinq ans, j’avais en tête ces bons souvenirs des buddy movies de ma jeunesse. Comme les images de Pierre Richard et Gérard Depardieu téléportés au fin fond du désert dans la Chèvre. Mais j’avais aussi envie d’un film moderne qui jouait avec les codes d’un cinéma plus sombre pour ainsi mettre en relief toute la richesse émotive qui se dissimule derrière la folie des situations.

Comédie et suspense, oui, parce que j’aime les contrastes, les paradoxes, les contre-points. On crée un stress et on relâche le stress. Comme une respiration.

Pour jamais s’ennuyer.

Stéphane Lapointe

Voici quelques images tirées du film!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Audrey-Anne Maltais – Rédactrice web – CEUC

Sources : Les Films Séville – Dossier de presse Les Maîtres du suspense.

Laisser un commentaire