//Rencontre avec Stéphane Lapointe, écrivain et réalisateur

Rencontre avec Stéphane Lapointe, écrivain et réalisateur

Stephanelapointe-for-web

Stéphane Lapointe, écrivain et réalisateur,  était à la librairie Les Bouquinistes le lundi 8 décembre pour faire la promotion de son film Les Maîtres du suspense, au cinéma le 17 décembre prochain.

Les Maîtres du suspense :

Pour son retour au grand écran, Stéphane Lapointe nous offre une comédie-suspense, résultat d’un dur labeur d’environ 5 ans. Du petit au grand écran, le maître du tournage n’y voit pas de grandes différences, excepté qu’au cinéma il a plus de moyens et plus de temps pour accomplir son travail. « Mon métier c’est de raconter des histoires, donc de passer du petit au grand écran, c’est pas mal la même chose » affirme M. Lapointe.

Au lendemain de la première du film, Les Maîtres du suspense, le réalisateur se dit très satisfait des réactions du public. « C’est une comédie différente de ce qu’on voit d’habitude. Ça ne repose pas sur le plus de rires possible, ce n’est pas une série de farces. C’est bâti comme un thriller, comme un suspense, donc les gens restent captivés du début à la fin. […] Ça amène un petit sourire en coin. Les gens avaient l’air bien satisfait du rythme du film » explique-t-il.

Stéphane Lapointe avait entrepris l’écriture du scénario il y a de cela 5 ans et au départ le rôle d’Hubert Wolfe (Michel Côté) avait été écrit pour le comédien Marc Labrèche, mais par manque de disponibilité, le réalisateur a dû trouver un remplaçant. « Finalement, mon plan b s’est révélé être un plan triple A et j’en suis très content! Maintenant, je ne vois pas le film avec quelqu’un d’autre que Michel Côté. » Le réalisateur travaillait pour la première fois avec ce grand du cinéma québécois,  il en a été très satisfait et espère retravailler souvent avec lui.

Une partie du film a été tourné en Louisiane, en Nouvelle-Orléans, dans le fin fond des bayous. « C’est vraiment surréaliste de se ramasser à l’autre bout du monde. Il y avait une partie de l’équipe qui est venue avec moi là-bas. C’était vraiment un trip de petit gars qui rêvait de travailler aux États-Unis. Tout s’est bien passé, sauf la température qui a été plus basse qu’on pensait », indique M. Lapointe.

Le réalisateur nous a confié avoir beaucoup de projets en route, sans trop nous en dire, il a dévoilé avoir une nouvelle série télé mélangeant humour et horreur, mais sans être une parodie. On est impatient de la voir sur nos écrans!

Biographie :

De la Course destination monde aux Maîtres du suspense, Stéphane Lapointe a beaucoup roulé sa bosse. Polyvalent, il devient à 16 ans auteur humoristique et se fait les dents avec le magazine Croc, puis prête sa plume à plusieurs humoristes. À titre de concepteur-réalisateur, on le retrouve sur les plateaux de Bons Baisers d’Amérique, Au-delà du Réal, 100 limite, Infoman, etc.

En 2003, il passe aux ligues majeures et réalise les deux saisons de la populaire série Hommes en quarantaine pour laquelle il se mérite deux nominations aux Gémeaux dans la catégorie meilleure réalisation : comédie en 2003 et en 2004.

En 2006, c’est la consécration : tandis que son premier film, La vie secrète des gens heureux, remporte le prix du meilleur premier film canadien au gala des prix Genies, on lui confie la réalisation du Bye Bye de RBO 2006 et de la série Tout sur moi qui durera cinq saisons. (Gémeaux : meilleure réalisation comédie en 2011 et en 2012.) En 2010, son court métrage Jardin Dead End écrit, tourné, monté en 48 heures, remporte le prix Remstar pour Meilleur Kino de l’année aux Rendez-vous du cinéma québécois.

Sa dernière série télé la comédie La théorie du K.O. qui met en vedette également Michel Côté est présentement sur les ondes d’Ici-Radio-Canada.

Audrey-Anne Maltais – Rédactrice web – CEUC

Source : Les films Séville – Dossier de presse Les Maîtres du suspense.