//Entrevue avec une éleveuse de phalangers volants ◣

Entrevue avec une éleveuse de phalangers volants ◣

Le phalanger volant est un marsupial planeur originaire de l’Australie, encore méconnu au Québec. Émilie Maranda s’est bien entichée de ce petit animal puisqu’elle a fondé un élevage familial, unique dans la province.

10841760_930613003650282_3555440558865135069_o

Un peu plus sur le phalanger volant

Le phalanger volant est omnivore, il mesure 16 à 20 cm de long et il pèse entre 90 à 190 g. Il a de grands yeux foncés. Mais ce qui est le plus exceptionnel, c’est son patagium. Le patagium est une membrane tendue entre les membres de certains animaux qui leur permet de planer. Le phalanger volant en possède entre le cinquième doigt du membre avant et le premier orteil du membre postérieur, ce qui n’est pas visible quand l’animal est au repos. Cette caractéristique lui est utile pour voler d’arbre en arbre pour échapper à ses prédateurs et pour atteindre sa nourriture.

11792106_1032291213482460_1858590436064830674_o

Entrevue avec Émilie Maranda de Nocturna Phalanger

Nous avons réalisé une entrevue avec la jeune entrepreneure Émilie Maranda, qui possède l’élevage Nocturna Phalanger dans la région des Laurentides.

CEUC : Qui êtes-vous?

Émilie Maranda : J’ai 15 ans et je vais commencer mon secondaire 4 à l’école secondaire LibertéJeunesse. Toute ma vie, j’ai été en contact avec plusieurs espèces d’animaux exotiques. Actuellement, je m’occupe d’un lapin bélier français, d’un renard roux domestique ainsi que de mes sept phalangers volants.

CEUC : Depuis quand votre élevage existe-t-il?

É. M. : Il existe depuis le début de 2013.

CEUC : Qui vous accompagne dans ce projet?

É. M. : Mes parents contribuent à mon élevage de phalangers volants, mais c’est moi l’ultime responsable.

CEUC : Comment avez-vous connu ce marsupial planeur?

É. M. : En 2008, je suis allée10534093_823508847694032_6132018502386782080_o à une exposition de reptiles avec mon père, en Ontario. J’ai commencé à visiter l’édifice qui y abritait plusieurs espèces. Tout d’un coup, je suis tombée sur un kiosque qui n’en avait pas, mais qui possédait plutôt des petits mammifères aux gros yeux noirs tout mignons! Ce fut un coup de foudre instantané, je suis tombée en amour avec eux! Je suis restée devant ce kiosque à les observer les deux jours de l’exposition. Finalement, la dame qui vendait ces phalangers volants a décidé de me faire un rabais sur la femelle la plus sociable. Puis, j’ai fait six heures de route pour revenir chez moi avec mon nouveau compagnon dont, à ce moment-là, je n’avais aucune idée qu’il allait changer ma vie.

CEUC : Pourquoi faire connaitre le phalanger au Québec?

11057805_958590144185901_4728207607936573177_nÉ. M. : Ici, au Québec, nous n’avons pas beaucoup de mammifères exotiques qui sont légaux en captivité. Il y a des gens qui veulent un animal autre qu’un chien ou qu’un chat, et le phalanger volant est très différent des autres espèces domestiques. Entres autres, il est un bon animal de compagnie pour quelqu’un qui est en appartement (une personne qui possède moins d’espace).

CEUC : Est-ce qu’il demande des soins particulier?

É. M. : Oui! Il demande beaucoup de soins particuliers comme sa diète, sa cage, ses jouets, et bien d’autres! Il faut connaitre ses besoins et bien se renseigner avant de s’en procurer un.

CEUC : Quelle est votre plus belle expérience avec ce petit animal?

É. M. : Surement ma petite Theadora! Elle m’a fait apprendre plusieurs choses, dont le sens des responsabilités et le fait que ce n’est pas toujours facile d’avoir des animaux à la maison. Mais surtout, j’ai appris comment faire un élevage, et que même si nous avons des problèmes importants, il faut tenter de les surmonter même si c’est beaucoup de travail. C’est facile d’abandonner son animal ou d’ignorer ses soins. J’ai beaucoup appris dans le sauvetage de Theadora et je ne regretterais jamais mon choix et le travail investi dans cette expérience. Je ne pouvais croire qu’une telle situation allait m’arriver, mais je m’étais préparée à une telle éventualité en me procurant un lait préparé pour les marsupiaux.

11798419_1037380556306859_275460388_n

Pour découvrir l’histoire de Theadora, vous pouvez visiter son groupe Facebook : https://www.facebook.com/phalangervolant

Pour en apprendre davantage sur ce marsupial planeur, vous pouvez visiter son site Internet : http://nocturnaphalanger.weebly.com

————————————————————————————-

Crédit photo :
https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xfa1/t31.0-8/s960x960/10841760_930613003650282_3555440558865135069_o.jpg

https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xpa1/t31.0-8/s960x960/11792106_1032291213482460_1858590436064830674_o.jpg

https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xfp1/t31.0-8/s960x960/10534093_823508847694032_6132018502386782080_o.jpg