//VERNISSAGE DE L’EXPOSITION « MAP DATA » DE MYLÈNE MICHAUD

VERNISSAGE DE L’EXPOSITION « MAP DATA » DE MYLÈNE MICHAUD

IMG_2043

(Mylène Michaud, 45.4577058, -73.5955540,  2013, tricot jacquard)

Crédit Photo : Frédéric Beaudry-Grenier

L’exposition « Map Data » de Mylène Michaud est désormais commencée. Le vernissage avait lieu ce jeudi, 27 août 2015. Les gens pouvaient se présenter à l’Espace virtuel du Centre Bang à partir de 17 heures. les quatre cartes exposées présentées dans la salle-corridor furent réalisées en 2013 et en 2014, et ce, dans le cadre de projets collectifs. Les deux œuvres présentées dans les autres salles, dont la carte du Saguenay, ont été réalisée spécifiquement pour son exposition, « Map Data ».

Selon Julien Boily, coordinateur artistique du Centre Bang, Mylène Michaud réussit parfaitement à transposer sur du textile des images trouvées sur Google Maps. Le coordinateur explique également que l’artiste exploite des éléments technologiques qui font partis du quotidien à une méthode traditionnelle, soit le tricot. Ce chevauchement entre modernité et traditions permet à Mylène Michaud de combiner la technologie, devenue familière au fil des ans, à des outils traditionnels, comme le textile et un tricot-machine. Cette combinaison permet à l’artiste d’ajouter une touche historique très forte, puisque cette tendance de l’artiste vers la tradition rappelle le principe de la tapisserie. De plus, Julien Boily croit que Mylène Michaud se distingue par les outils qu’elle utilise pour s’exprimer, mais aussi par sa démarche artistique, car elle exploite les similitudes entre l’image pixellisée et les mailles du tricot. Puis, le coordinateur artistique du Centre Bang mentionne qu’il assez rare de voir des artistes combiner des éléments du présent, comme la cartographie technologique, à des méthodes artistiques traditionnelles, comme le tricot. Il croit également que « Map data » est une exposition qui vaut le détour, car l’originalité de Mylène Michaud demeure accessible à tous.

IMG_2045

Crédit Photo : Frédéric Beaudry-Grenier

À propos de l’artiste, Mylène Michaud ne fait pas qu’exposer au Centre Bang en ce moment, puisqu’elle sera en résidence de création jusqu’au 18 septembre 2015. Elle raconte qu’elle désire visiter la ville de Chicoutimi, afin de créer une œuvre inspirée par les lieux qui l’entoureront jusqu’à la mi-septembre. Par le fait même, elle encourage les gens à participer à la création de l’œuvre. Les intéressé(e)s pourront tricoter avec Mylène Michaud, et ainsi voir l’évolution du projet. Les gens peuvent la rejoindre à l’Espace Virtuel, la salle d’exposition du Centre Bang située au Cégep de Chicoutimi.

Son exposition « Map data » se déroulera à l’Espace virtuel du Centre Bang jusqu’au 30 octobre 2015.

IMG_2051

Crédit Photo : Frédéric Beaudry-Grenier