Devenir Garou grâce au blogue de MC

Je suis devant mon écran d’ordinateur, mon salon est illuminé par un soleil éclatant, mon chat s’improvise dompteur de mouches, mais à deux cheveux d’en attraper une, il s’affale lourdement au sol accablé par la chaleur et le poids de son obésité morbide. J’ai chaud, Chaman, le chat sumo, a chaud, c’est le temps des vacances et je travaille trop devant cet écran d’ordinateur maudit. De ma fenêtre, je scrute l’horizon de montagnes et de bitume où roulent à cadence réduite des cyclistes désinvoltes armés de sacoches à vélos, à la recherche du temps perdu. Je chantonne doucement Bélanger : mais quand je roule à vélo, la tête dans les étoiles et dans le vide, le vent est doux, j'hallucine… Je roule à vélo, la nuit est claire, le chemin désert, je suis invincible, intouchable et immortel... 

À défaut de « vivre ma vie comme un gitan, gagner ma vie de l'air du temps, avoir la liberté pour drapeau, "Sans foi ni loi" pour credo », enfin à défaut de voguer librement dans la vie tel Garou… Je pars à l’aventure et je surfe sur les vagues des internets, de blogue de voyage en blogue de voyage, question de m’inspirer pour chevaucher une liberté quasi absolue à la fin de mes contrats de travail. Peut-être que… Pourquoi pas? Juste... Juste partir partout et nulle part à la fois.

Suivre MC en voyage solo

Okay. J’écris dans la barre de recherche de Google Chrome « blogue de voyage » et j’obtiens 605 000 résultats pour ces termes, j’angoisse. Je réfléchis alors et je me dis que si, j’espère trouver the best blogue de voyage dans cette jungle virtuelle, j’aurai encore le cul assis confortablement sur mon divan dans 50 ans, arthritique, vieille et fort probablement aveugle. Je vais plutôt naviguer sur Facebook, la vague est douce, qui sait ce que je pourrais découvrir. Ah! Une amie aime Le blogue de MC? Je glisse alors mon curseur,  clique sur le lien et me voilà dans son petit nid fictif acceptant de la suivre dans ses doux et parfois sportifs périples.
Continuer la lecture de Devenir Garou grâce au blogue de MC

La conquête de l’Atlantique Nord à la nage : rencontre avec Heidi Levasseur

Heidi_PortraitLes explorateurs des siècles derniers, à la recherche d’un ailleurs idyllique, ont suivi la route de l’Atlantique, bravés des conditions de vie effroyablement rudes, des tempêtes et des attaques de corsaires pour simplement se diriger vers ce quelque chose dont on ne connait pas la nature jusqu’alors, l’inconnu. Tout comme ses prédécesseurs, Heidi Levasseur connue dorénavant sous le nom de la « Sirène du Québec », s’apprête à parcourir l’Atlantique, faisant littéralement corps à corps avec l’océan puisque c’est à la nage, poussée par le Gulf Stream, qu’elle franchira une distance de 5000 km. Marquant les prémisses de son grand voyage par un entrainement intensif, c’est au Saguenay-Lac-St-Jean que l’aspirante au titre de première femme à traverser l’Atlantique à la nage lance son grand défi 2018. Rencontre avec Heidi Levasseur celle pour qui la nage est une source intarissable de dépassement de soi. Continuer la lecture de La conquête de l’Atlantique Nord à la nage : rencontre avec Heidi Levasseur

Agriculture urbaine : La Recette démarre son potager à partager

Semer littéralement le partage! L’épicerie communautaire La Recette innove avec son tout nouveau projet d’agriculture urbaine cherchant toujours à favoriser l’accès à une nourriture saine et diversifiée pour les gens vivant sous le seuil de la pauvreté. Une recette santé orientée vers le développement durable et l’éducation citoyenne.

La Recette a installé un potager à partager devant son organisme. La population pourra ainsi cueillir ses propres légumes, fines herbes et fleurs comestibles afin de compléter son épicerie. Les bacs seront disponibles en tout temps et toutes heures du jour.

Jardins

Aménagé dans des palettes, le potager est rempli de plusieurs variétés de plants bios. Le projet a été pensé dans une optique de Continuer la lecture de Agriculture urbaine : La Recette démarre son potager à partager

Le Cabaret à Tour d’Rôle : Par ici le spectacle de l’absurde

Je ne suis pas critique. Je ne suis pas non plus une fervente amoureuse des spectacles de variétés et encore moins une théâtreuse affirmée. Mais j’aime rire, trop fort d’ailleurs, me faire chatouiller les côtes (mon point sensible)… et m’éclater la rate en mille morceaux – prière de porter votre visière protectrice si vous êtes à mes côtés. Désarmée, prête à l’absurde, je me suis assise au Café-Théâtre Côté-Cour, bière à la main, pour assister à la deuxième représentation du Cabaret à Tour d’Rôle portant à l’avant-scène un quatuor composé de Maud Côté, Michel Otis, Guylaine Rivard et Patrick Simard.

20160707_203653_016

D’entrée de jeu, l’ambiance intimiste créé par la salle du Côté-Cour facilite le contact avec les comédiens et donne l’impression d’être chez soi, à l’aise, comme si le spectacle se déroulait en plein milieu de notre salon. Le rideau se lève, je ne suis pas dans mon salon mais réellement au théâtre. Dès les premières notes du cabaret, on m’amène dans un univers coloré et loufoque où 3 dry queens caractérielles nous sont offertes en cadeau… Un cadeau servant d’habit trop exigu pour ces 3 dames exubérantes. Dès lors, je remarque une diversité de talents chez les comédiens. Tour à tour, les numéros illustrent la facilité que chacun possède à jouer de façon classique, à mimer exagérément, à chanter au micro, à danser en solo ou en groupe et même à faire dans la magie. C’est également un bel exercice d’interprétation (et de rapidité d’action) puisque les artistes changent de peau à de multiples reprises et de vêtements, dynamisant forcément le spectacle.
Continuer la lecture de Le Cabaret à Tour d’Rôle : Par ici le spectacle de l’absurde

Alexandre Goyette dans la peau de King Dave

image
http://www.ledevoir.com/culture/theatre/398038/a-six-mains-dans-les-culottes

Après avoir époustouflé le public et la critique avec sa pièce de théâtre, King Dave, que l’on peut qualifier de one man showAlexandre Goyette, acteur et scénariste, reprend le personnage de David Morin dans la plus récente réalisation de Podz. Lors de notre entretien, Alexandre me raconte les défis de l’adaptation de sa pièce au cinéma, son expérience de tournage pour King Dave, ses sources d’inspiration, sa collaboration avec Podz, ses projets à venir… Entrevue avec un acteur groundé et généreux.