//Volleyball: Les championnes défendront leur titre

Volleyball: Les championnes défendront leur titre

L’équipe féminine de volleyball des Inuks entreprend sa saison cette fin de semaine à l’UQAC, alors qu’elle disputera trois matchs les 4 et 5 novembre. Après avoir terminé la saison précédente en tête du classement et remporté le championnat de la deuxième division, c’est une formation renouvelée qui s’alignera sur le terrain. L’entraîneur-chef Ghyslain Bergeron est venu dans nos studios pour parler des défis qui attendent l’équipe cette année.

photo_81443_20150217
Photo: Courtoisie

Les Inuks débuteront leur saison dès vendredi soir au pavillon sportif, à 19h, contre l’équipe de Trois-Rivières. Il s’agit d’une « reprise » de la finale 2016 entre les deux équipes. Elles joueront ensuite à 10h samedi matin contre l’UQAR puis à 16h contre l’ETS. Ce match clôturera la première fin de semaine de compétition sur les cinq que compte la saison. Ghyslain Bergeron est confiant quant à l’attitude de l’équipe dans cet enchaînement serré des rencontres.

« Les joueuses sont habituées à jouer de telles séries de matchs. C’est sûr que quand on joue le soir puis le lendemain matin très tôt, c’est plus dur. Mais l’habitude s’installe. »

Notre entrevue intégrale avec Ghyslain Bergeron

Le principal défi de l’équipe sera le remplacement des joueuses qui ont dû quitter les Inuks pendant l’entre-saison. Plusieurs recrues se sont jointes à la formation et seront appelées à jouer un rôle important dès cette fin de semaine.

« C’est une équipe presque totalement renouvelée cette année. De l’équipe que j’ai commencé à coacher il y a trois ans, il en reste deux. Cette année j’ai perdu trois filles qui étaient sur mon six partant l’an passé. Ces trois filles-là sont remplacées par des recrues, qui doivent couvrir un grand espace! »

Les athlètes auront rapidement l’occasion de créer un esprit d’équipe et d’acquérir de l’expérience. En effet, l’automne sera des plus occupés pour les volleyeuses. Après la compétition à Chicoutimi, les équipes se retrouveront à Trois-Rivières à la mi-novembre puis à Montréal au début décembre. On les laissera ensuite se consacrer à la fin de session avant la reprise en janvier. La finale de la saison 2016-2017 aura lieu à l’UQAC à la mi-mars.

Les objectifs

En cette période de reconstruction, Ghyslain Bergeron a établi comme objectif la présence de l’équipe parmi les trois premières de la division. Il ne cache pas que les athlètes se sont fixé des buts plus ambitieux. L’entraîneur serait satisfait si l’équipe atteignait la finale provinciale. Il s’agirait d’un accomplissement important en vue de la saison suivante.

« L’an passé on a fait la finale. Cette année on va voir la progression de l’équipe. Elle est jeune, elle est en apprentissage. Il y a de bonnes joueuses, des anciennes, qui sont sur le jeu. Ces joueuses mettront l’épaule à la roue pour appuyer nos recrues. »

photo_81479_20150217
Ghyslain Bergeron encourage l’équipe championne de 2016. Photo: Courtoisie
Encadrement du volleyball

Treize joueuses composent l’équipe présentement. L’une d’entre elles retournera en France en décembre. En plus de l’entraîneur-chef, les Inuks profitent de la présence de trois assistants entraîneurs qui se relaient dans l’entourage de l’équipe. Depuis l’an dernier, les athlètes ont également accès aux services d’un entraîneur en salle qui voit à leur préparation physique. À ce personnel s’ajoute la petite équipe de gestion des sports d’excellence. En incluant les joueuses, on peut donc parler d’une vingtaine de personnes impliquées autour du volleyball universitaire. C’est dans cet entourage que les athlètes s’entraînent jusqu’à 4 fois par semaine.

Pour l’instant il n’est pas question d’une équipe masculine de volleyball à l’UQAC. Ceci est dû en grande partie au fait qu’il n’existe qu’une seule équipe collégiale masculine dans la région. Le bassin de joueurs est donc trop limité pour entrevoir un développement de ce côté. Pour Ghyslain Bergeron, il est important de faire connaître le sport d’élite à l’UQAC, et particulièrement la présence de l’équipe de volleyball. Dans le passé il avoue avoir perdu quelques recrues qui ignoraient l’existence du programme et se sont inscrites ailleurs.

Ouverture de la saison de Volleyball féminin des Inuks – Pavillon sportif de l’UQAC, les 4 et 5 novembre.