//Rétrospective Pierre Dumont au CNE

Rétrospective Pierre Dumont au CNE

Jusqu’au quinze janvier prochain, le Centre national d’exposition (CNE) de l’arrondissement Jonquière présente une exposition rétrospective du regretté Pierre Dumont. Joanie Maltais-Dumais, responsable des communications, est venu nous parler de cet événement.

pierre-dumont-_-paul-cimon
Pierre Dumont Photo: Paul Cimon

Décédé en 2011, l’artiste multidisciplinaire Pierre Dumont a laissé d’innombrables traces dans le milieu des arts. Il serait laborieux de dresser ici un portrait de celui qui fût également enseignant au Cégep de Jonquière. Évoquons néanmoins la fondation de la Galerie de l’Arche dans les années 1970, autour de laquelle sont nés plusieurs organismes et événements toujours actifs aujourd’hui dans toutes les disciplines. Musicien, sculpteur, peintre mais aussi formidable animateur de la vie culturelle, Dumont a bien mérité cette exposition présentée par le CNE.

La dernière exposition de l’artiste au CNE datait de 2005. Dix ans plus tard et cinq ans après sa mort, sa compagne Odette Bergeron a rassemblé des œuvres recouvrant toutes les disciplines et l’ensemble de sa carrière. Joanie Maltais-Dumais en donne un aperçu :

« L’exposition représente ses 40 ans de carrière. On a un peu de tout : de la peinture, de la sculpture, des livres aussi. Dumont utilisait et réutilisait des objets et des matériaux. Le côté environnementaliste était déjà présent dans ses œuvres. Il donnait une deuxième vie à des objets. Il aimait également créer des instruments de musique, on en a un exemple au CNE. »

Notre entrevue avec Joanie Maltais-Dumais

Le processus de sélection des œuvres, dans un corpus aussi touffu, a été un défi pour Odette Bergeron. Celle-ci procédait à un inventaire des œuvres de l’artiste lorsqu’elle a été encouragée à proposer l’exposition au CNE. Elle possède plusieurs œuvres récentes, dont certaines sont d’un format impressionnant. Pour les travaux plus anciens, elle a dû joindre des collectionneurs. Dans une lettre accompagnant l’exposition, Odette Bergeron décrit le travail de son défunt compagnon :

« On peut affirmer que Pierre a développé au cours de ses années de création une méthode de travail fondée sur l’absence de méthode précise. Entouré de ses matériaux il poussait son imagination comme la Pierre de Sisyphe vers l’accomplissement. Il aimait associer les choses hétéroclites pour créer l’inattendu (l’oxymore), cela dans l’obstination. Puis de là, la pensée lui venait. »

photo-pierre-dumont-028_mod
L’exposition au CNE Photo: Courtoisie
La mission du Centre national d’exposition

Joanie Maltais-Dumais parle des services offerts par le CNE

La mise en valeur du travail d’artistes visuels d’ici et d’ailleurs est la mission première du centre situé sur le mont Jacob. Les lieux rassemblent en permanence trois expositions distinctes, toujours offertes gratuitement. La programmation est variée et change fréquemment. Le CNE propose également plusieurs activités d’animation et de médiation culturelle, notamment auprès de clientèles scolaires et de ses membres.

Exposition rétrospective Pierre Dumont, jusqu’au 15 janvier 2017, Centre national d’exposition.