//Événement éco-conseil: Les alternatives alimentaires

Événement éco-conseil: Les alternatives alimentaires

Se nourrir est une nécessité pour tout organisme vivant, à laquelle l’être humain n’échappe pas. L’industrialisation, avec les progrès techniques et scientifiques des temps modernes, a permis d’augmenter ponctuellement les rendements agricoles, diversifier les méthodes de transformation et de conservation et a rendu possibles les échanges alimentaires entre communautés historiquement trop éloignées.

Par le DESS en Éco-conseil de l’UQAC, (collaboration spéciale)

publicite-evenement-eco-conseil_edit

Mais ce progrès n’a pas amené que des bienfaits.  Les pratiques agricoles industrielles, telles que la monoculture, l’usage de pesticides et de biotechnologies, appauvrissent la biodiversité et fragilisent les écosystèmes. Faire voyager les aliments sur des milliers de kilomètres, surconsommer et gaspiller sont des habitudes alimentaires qui se sont généralisées avec la mondialisation. Ces absurdités contribuent aux changements climatiques et à la diminution de disponibilité des ressources.

Chacun des aspects de la chaîne de l’alimentation représente un enjeu aussi complexe que crucial pour le bien-être des populations. Une gestion durable dans le cadre d’une vision à long terme est souhaitable. D’ailleurs, plusieurs principes du développement durable s’appliquent directement au système alimentaire : la santé, la qualité de vie, l’équité et la solidarité sociale, la protection de l’environnement, la participation et l’engagement, le respect de la capacité de support des écosystèmes, la production et la consommation responsables.  Pour résoudre les problématiques actuelles liées à l’alimentation des populations, nous devons transformer le système alimentaire global. C’est en changeant la manière de produire, de consommer et de prendre des décisions que nous pourrons atteindre une sécurité et une souveraineté alimentaire pour tous.

La formation d’éco-conseiller, que nous suivons à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) sous forme d’un DESS, encourage notre positivisme. Notre rôle est celui d’un agent de changement, d’un acteur de la transition. Nous ne pouvons pas changer le monde seuls. Il nous faut informer, sensibiliser, conscientiser et mobiliser chaque partie prenante (les populations, les entreprises, les chercheurs, les gouvernements, etc.).

L’objectif global de l’événement éco-conseil 2017

L’objectif de notre événement éco-conseil est de réfléchir et promouvoir une production et une consommation responsables. Pour ce faire, nous revisiterons la chaîne de l’alimentation afin d’en comprendre les mécanismes intérieurs et les interactions entre les parties prenantes. S’il est permis de rêver une sécurité, une identité et une souveraineté alimentaires pour tous et d’entrevoir ainsi un changement positif pour l’avenir, il serait judicieux de commencer par s’intéresser à l’émergence des alternatives mises en œuvre.

Dans cette perspective, nous invitons étudiants, professeurs, amis, collègues et toute personne désirant apprendre à venir nous rejoindre durant l’événement éco-conseil qui comportera deux parties :

1.      Une campagne de sensibilisation qui se déroulera du 16 au 18 janvier 2017. Celle-ci aura une approche ludique afin de parcourir une fourchette d’alternatives alimentaires, où l’on se questionnera sur l’ensemble de la chaîne de l’alimentation (production, transformation, distribution et consommation).

2.      Un colloque qui se tiendra le 19 janvier 2017 dans le local P0-5000 de l’UQAC sous le titre « Et demain, on mange quoi ? » Des conférenciers provenant de divers horizons nous présenteront leurs points de vue et leurs solutions. Les conférenciers pourront partager leurs expériences et opinions ainsi que les alternatives qu’ils proposent. Une rencontre entre experts pourra également être organisée en vue de réfléchir aux moyens/enjeux/freins/incitatifs pour favoriser l’émergence des différentes alternatives.

Au plaisir de vous rencontrer.

La cohorte 16 du DESS en Éco-conseil de l’UQAC

Page de l’événement Éco-conseil 2017