//Harfang et De la Reine ce soir au Sous-Bois

Harfang et De la Reine ce soir au Sous-Bois

Fleurons de la scène musicale indépendante de la Vieille Capitale, les groupes Harfang et De la Reine rempliront ce soir le Sous-Bois d’ambiances planantes. Avec Odile Marmet Rochefort, chanteuse de De la Reine, et Alexis Taillon-Pellerin, bassiste d’Harfang, nous avons discuté de l’effervescence de la scène de Québec et de la soirée à laquelle on peut s’attendre ce vendredi.

De la reine. Photo: Courtoisie

Les deux groupes, qui entretiennent plusieurs liens, ont pris la route ensemble pour une douzaine de spectacles à travers la province. Cette tournée fait suite aux lancements récents de leur album respectif (De la Reine a lancé son album éponyme en décembre 2016 alors qu’Harfang a fait paraître Laugh away the sun il y a moins d’un mois). Si leur musique a une certaine parenté,  il s’agit surtout d’une complémentarité selon Odile Marmet Rochefort.

« On est des bons amis et on gravite dans le même milieu artistique. Il y a des ambiances qui se ressemblent, mais ce sont deux énergies différentes. »

Notre entrevue avec Odile Marmet Rochefort de De la Reine

Alors que De la Reine est un trio qui explore avec goût un univers plutôt minimaliste, Harfang est composé de cinq membres qui travaillent de façon collective pour en arriver à des arrangements très sophistiqués. Dans les deux cas, la musique fait appel à l’imagination, suscite un voyage musical des plus stimulants. Les deux formations s’éloignent de la chanson traditionnelle pour explorer des sonorités et des ambiances. Les deux formations proposent une musique inspirante.

Ce soir au Sous-Bois, les deux groupes feront leur spectacle distinct, sans partager la scène. Ils emmènent cependant avec eux un éclairagiste très créatif qui permet une certaine unité dans l’atmosphère de la soirée. Cet aspect visuel, souvent négligé dans les petites salles, promet d’ajouter une dimension intéressante aux voyages musicaux proposés par les deux groupes.

Notre entrevue avec Alexis Taillon-Rochefort de Harfang

Odile Marmet Rochefort confirme l’impression que la scène musicale de Québec est présentement très dynamique.

« Il y a de plus en plus d’ouverture pour la scène locale, les gens s’intéressent davantage à ce que les gens d’ici font. Il y a beaucoup d’effervescence musicale à Québec. Il y a un esprit de collaboration, une volonté de travailler ensemble, de vouloir que le succès des autres profite à tout le monde et qu’on puisse amener ça ailleurs. Il y a un esprit d’équipe qui s’est créé. »

Alexis Taillon-Pellerin ajoute :

« Les petites salles, comme le Pantoum à Québec ou le Sous-Bois à Chicoutimi, sont des piliers qui permettent à la scène indépendante de vivre. Ils accueillent des artistes indépendants, leur permettent de s’épanouir et d’exister. C’est aussi le cas des médias alternatifs, comme les médias étudiants. Votre travail est extrêmement important. »

Merci Alexis! On se voit ce soir au Sous-Bois!

Harfang + De la Reine + Pistrable: Sous-Bois, vendredi 17 février, 21h

Bandcamp Harfang

Bandcamp De la Reine