//Un procès à l’ancienne au goût du jour

Un procès à l’ancienne au goût du jour

Les 6, 7 et 8 avril, la Société historique du Saguenay (SHS) renoue avec une vieille tradition en faisant revivre la formule du Procès à l’ancienne. Cette pièce de théâtre à saveur historique, autrefois présentée dans le cadre du défunt Carnaval Souvenir de Chicoutimi, sera interprétée par une quinzaine de personnalités bien connues dans la région.

Affiche de recrutement en temps de guerre. Source: Musée de la guerre MCG 19750046-009

Le procès à l’ancienne édition 2017 représente le débat important qui a eu lieu au Canada en 1917 autour de la conscription. Il n’est pas question ici d’un cours d’histoire ou d’un exposé didactique. Bien au contraire, l’équipe propose plutôt un spectacle amusant, truffé de clins d’oeil au présent. Le spectacle écrit par Richard Banford et mis en scène par Jean-Marie Gagnon tient en effet bien plus du théâtre burlesque que du cours magistral. Joëlle Hardy, directrice générale de la SHS, en donne un aperçu :

« Ces acteurs-là personnifient des personnes qui ont déjà existé, mais en leur intégrant des caractéristiques de personnes qui sont dans notre actualité de 2017. Donc on retrouve certains traits de personnalités bien communs, entre autre beaucoup de là-là »

Notre entrevue avec Joëlle Hardy

Les acteurs dont il est question ne sont pas des comédiens professionnels mais bien des personnalités issues du milieu juridique, des affaires, de la politique, des médias ou du spectacle. À titre d’exemple, mentionnons le promoteur Robert Hakim, l’avocat Charles Cantin, les journalistes Roger Blackburn et Denis Villeneuve, le conseiller municipal Luc Boivin ou encore l’animateur Mark Dickey.

Ces participants endossent un rôle qui n’est pas celui de leur vie réelle. Ainsi, les avocats échangeront leurs places avec les journalistes et ainsi de suite. Ce qui sera propice à beaucoup de situations comiques tout en nous informant de façon inédite sur un période importante de notre histoire.

« Ils nous laissent les découvrir de façon différente. Le côté amateur de la pièce permet d’avoir plein d’accidents qui deviennent des événements qui rendent la pièce riche de sens, même de sonorités dans certains cas… Ça donne des résultats assez tripants! »

Les représentations du Procès à l’ancienne se tiennent à l’Auditorium Daniel Vaillancourt de l’École secondaire Charles-Gravel, les 6 et 7 avril à 19h30 et le samedi 8 avril à 14h. Les billets sont en vente auprès de la Société historique du Saguenay ainsi que par le biais de Réservatech.

À propos de la Société historique du Saguenay

Le Procès à l’ancienne est une activité de financement pour la Société historique du Saguenay. La SHS a comme mission de d’acquérir, de préserver, de traiter et diffuser les archives. Le grand public peut accéder tout à fait gratuitement aux nombreux documents que possède la société installée au 930 rue Jacques-Cartier, dans l’ancien orphelinat. Une bibliothèque de plus de 45 000 titres, dont certaines raretés remontent au 16ième siècle, est disponible pour la recherche sur une foule de sujets.

Par ailleurs, la SHS profite de la proximité avec le bureau régional de Bibliothèques et archives nationales du Québec pour offrir un guichet unique aux citoyens. Le personnel de ces deux organismes peut accompagner le chercheur néophyte comme le spécialiste dans cette masse impressionnante de documents.

Procès à l’ancienne de la Société historique du Saguenay – 6,7 et 8 avril – Auditorium Daniel Vaillancourt de l’École secondaire Charles-Gravel