//L’UQAC s’affilie à l’AVEQ

L’UQAC s’affilie à l’AVEQ

Le tout nouvel exécutif du MAGE-UQAC débute son mandat par une victoire importante. En effet, la consultation référendaire tenue la semaine dernière, à propos de l’affiliation du MAGE-UQAC à l’Association pour une voix étudiante au Québec (AVEQ), s’est soldée en faveur du « Oui ». Les résultats ont été annoncés mardi soir, après une prolongation de la période de vote.


À partir du 12 avril dernier, plus de 6000 membres de la communauté étudiante universitaire étaient consultés par la voie d’un vote électronique. La question, telle que définie en assemblée générale, était claire : « Souhaitez-vous que le MAGE-UQAC s’affilie à l’AVEQ : oui ou non ? »

À cette question, 475 étudiant.es ont répondu oui, contre 195 qui ont voté non. Le taux de participation de 10.9% a été problématique. Afin d’atteindre le quorum requis de 10% des membres, le comité référendaire neutre s’est vu obligé de prolonger la période de vote pendant le week-end pascal. D’abord prévue pour les 12 et 13 avril, la consultation s’est finalement terminée dans l’après-midi du mardi 18. Malgré cette prolongation, le minimum de votes requis a donc été atteint de justesse.

La prolongation du vote jusqu’à concurrence de cinq jours est conforme aux règlements référendaires adoptés par MAGE-UQAC en 2014.

MAGE-UQAC, et avec lui l’ensemble des étudiant.es de l’UQAC, est désormais officiellement affilié à l’échelle nationale à l’AVEQ, une organisation naissante dont l’association saguenéenne était déjà proche. Elle rejoint ainsi les étudiant.es de l’Université du Québec à Rimouski (AGECAR) et de l’Université Concordia (CSU), soit plus de 33 000 membres. À ce nombre s’ajoutent plusieurs associations non affiliées mais participant au travaux de l’AVEQ.

Médérick Potvin, du camp du Oui, et Marie-Hélène Pelletier, nouvelle Vice-présidente aux affaires externes de MAGE-UQAC, parlent des avantages de l’affiliation à l’AVEQ

Réactions

Près de 48h après le dévoilement des résultats, ni le MAGE-UQAC ni l’AVEQ n’ont commenté publiquement la victoire du camp du Oui. Pour le moment, aucune mention n’est faite de l’affiliation de MAGE-UQAC sur les réseaux et le site web de l’AVEQ .

Le faible taux de participation a été commenté sur la page du comité référendaire neutre. On y détourne une image créée par ce comité pour contrer l’absention. Ironiquement, l’image prétendant que l’abstention avait permis à Donald Trump de devenir président prend un autre sens après le dévoilement d’un écrasant taux d’abstention.

Source: Facebook du Comité référendaire neutre. Image recueillie le 20 avril.

 

Les comités neutre et du camp du Oui, ainsi que le MAGE-UQAC n’ont pourtant pas lésiné sur les moyens afin de rejoindre la communauté étudiante. Des affiches ont été distribuées dans tous les points de services de l’Université (incluant le campus de Sept-Îles et le Centre NAD de Montréal). Des tournées de classes, des kiosques, des rencontres d’information et l’ensemble des moyens de communication du MAGE-UQAC ont été mis à contribution. Malgré tous ces efforts pour informer la communauté sur l’intérêt de l’affiliation à une association nationale, la réponse des membres est limitée.

Soulignons également que les moyens prévus pour la promotion d’un camp du Non n’ont pas été réclamés en l’absence d’opposition organisée.

Le problème de la mobilisation est connu et reconnu par le MAGE-UQAC. Son exécutif a déjà entrepris des réfléxions à ce propos.

Résultats :
Oui 475 (70.9%)
Non 195 (29,1%)
Total 671 (10,9%)