//Le FMC dévoile sa programmation

Le FMC dévoile sa programmation

Le Festival des musiques de création (FMC) dévoilait hier la programmation de sa 26ième édition qui se tiendra du 11 au 27 mai. C’est un événement incontournable pour celles et ceux qui aiment la découverte, la musique et ses incarnations les plus novatrices.

L’Orchestre d’hommes-orchestre offrira une prestation extérieure sur la zone portuaire le 11 mai. Photo: Courtoisie

La portion concerts du festival s’ouvrira le 18 mai au Centre culturel du Mont Jacob. Le concert d’ouverture consistera en une rétrospective du travail du guitariste et compositeur jonquiérois Jean-Pierre Bouchard. Ce dernier est actif dans le champ de la musique d’avant-garde depuis les années 1970. Intitulé Rétroviseur, le concert proposera un panorama des innombrables projets de cet artiste trop peu connu (Conventum, Les 4 guitaristes de l’Apocalypso bar, La Femme aimée) et rassemblera une douzaine d’artistes ayant collaboré à un moment ou l’autre avec Bouchard.

Le 19 mai, un premier programme double sous le signe de l’insolite réunira l’ensemble Sky and Grassland provenant de l’Allemagne et de la Mongolie ainsi que les québécois de Jack et ses boîtes. Ce dernier ensemble est constitué de musiciens phares de la musique actuelle québécoise (Bernard Falaise, Alexandre Saint-Onge) qui ont leurs habitudes au festival.

Deuxième programme double le lendemain 20 mai, avec une nouvelle apparition du fascinant guitariste Bernard Falaise, cette fois-ci en collaboration avec des musiciens provenant des Pays-Bas. Le projet Subtle lip sea sera suivi d’un étrange duo indonésien, Senyawa. L’une de ces découvertes hétéroclites dont le FMC a le secret, ces musiciens allient la relecture d’instruments et de langues traditionnelles à un esprit punk. Ça promet!

On se déplace ensuite au vendredi 26 mai. Le duo ontarien Myth Rythm propose une musique improvisée truffée de références musicales bien connues, passant de Bjork à Black Sabbath. Suivra un concert du Quintette René Lussier. Le compositeur, pilier de la musique actuelle québécoise (Conventum, Le Trésor de la langue, Les Granules), proposera du matériel tout neuf qui devrait poursuivre l’aspect ludique de son travail.

Le festival se terminera le 27 mai avec le lancement du premier album du duo saguenéen Stellaire, composé de l’artiste multidisciplinaire Sara Letourneau et du musicien Guillaume Thibert. Les chansonnettes douces et naïves y rencontrent un aspect technologique et interactif. Un projet qui pourrait faire beaucoup de chemin au cours des prochains mois. Cette performance sera suivie de celle de Bisbayé. Le quintette québécois proposera une fin de soirée plutôt rock et agressive avec une musique instrumentale et complexe.

Il faut absolument souligner la performance gratuite de L’Orchestre d’hommes-orchestres qui aura lieu le 14 mai dans la zone portuaire de Chicoutimi. Cet ensemble originaire de Québec jouit d’une renommée internationale grâce à une brillante association de la musique, du théâtre et du cirque. Il ne faudra pas manquer cette performance d’un projet qui suscite la fascination partout où il passe.

Billets en parrainage

Le FMC poursuit son excellente initiative d’offrir gratuitement des billets pour l’ensemble de ses spectacles. Offerts grâce à un partenariat avec des entreprises privées, ces billets sont destinés aux amateurs dont les moyens sont plus limités. Il faut toutefois se dépêcher de les réserver auprès du festival puisque les quantités sont limitées.

Festival des musiques de création – du 11 au 27 mai 2017