MAGE-UQAC donne son appui à Étienne Hébert

Par la voie d’un communiqué émis en fin de journée mercredi, le Mouvement des Associations Générales Étudiantes de l’UQAC (MAGE-UQAC) a annoncé son soutien au candidat Étienne Hébert dans la course au rectorat.

Étienne Hébert Photo: Jeannot Lévesque

MAGE-UQAC a participé au processus de sélection du prochain recteur de l’institution. L’association était présente lors des présentations effectuées par monsieur Hébert et madame Nicole Bouchard le 2 mai dernier. Suite à ces présentations les deux candidats ont été invités en Conseil central le 12 mai afin de présenter leur vision à l’ensemble des associations représentées par MAGE-UQAC. À l’issu de ces présentations, le Conseil central a convenu à l’unanimité de soutenir Étienne Hébert.

Pour expliquer ce choix, MAGE-UQAC fait valoir « que M. Hébert avait une bonne compréhension des différents acteurs composant la communauté universitaire. De plus, il a également démontré une grande volonté d’intégrer le corps étudiant dans sa vision du changement. » L’association se dit néanmoins prête à travailler de concert avec les deux candidats, selon le résultat de la consultation.

La communauté étudiante à l’écart

MAGE-UQAC dénonce au passage la faible représentativité de la communauté étudiante dans le cadre de cette consultation. Début mai, nous avions soulevé ce point alors que les présentations des candidats au rectorat se déroulaient juste après le départ d’une majorité d’étudiant.es suite à la fin de la session d’automne.

Une situation que dénonce l’association étudiante. Alors qu’elle représente le plus grand groupe sur le campus, soit 6500 étudiant.es, ainsi que le plus grand regroupement de jeunes dans la région, la présence de cette communauté dans le processus de sélection du prochain recteur est minime. Il s’agit en fait de la plus petite représentativité des différents groupes impliqués dans cette consultation. Parallèlement à cette situation, MAGE-UQAC constate que tous les professeurs associés à l’université sont consultés individuellement. L’Association réclame donc d’être traitée « en égale dans ce processus de décision ».

Selon les informations dont nous disposons, le résultat de la consultation qui se termine ces jours-ci sera ensuite avalisé par l’Assemblée des gouverneurs du réseau de l’Université du Québec avant d’être soumis au Conseil des ministres. Aucune date précise n’est annoncée pour le dévoilement du prochain recteur.

Laisser un commentaire