//UQAC: Changement de garde

UQAC: Changement de garde

Après la démission, le 6 juin dernier, du président de son Conseil d’administration Laval Boulianne, la structure administrative de l’UQAC connaît un autre changement important. Le Vice-recteur aux ressources, Dominique Bouchard, annonçait hier qu’il quitterait son poste à compter du 1er juillet.

Par Stéphane Boivin

Dominique Bouchard Photo: Courtoisie

Dominique Bouchard était entré en fonction en mai 2014. Il avait auparavant été gestionnaire pendant plus de trente ans auprès d’Alcan, puis de Rio Tinto, dans la région et sur la Côte-Nord. Intimement associé à l’administration de Martin Gauthier, le Vice-recteur aux ressources avait acté les nombreuses coupures qui ont touché l’université au cours des dernières années. Il avait alors été pointé du doigt par les cinq syndicats présents dans l’institution, plus particulièrement par le Syndicat des professeures et professeurs (SPPUQAC) et celui des chargé.es de cours (SCCUQAC).

Monsieur Bouchard conservait des liens avec l’industrie, notamment dans le domaine de l’aluminium. Il préside depuis septembre 2015 le Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium (CQRDA).

Malgré un déficit projeté pour l’exercice 2016-2017, il appert que monsieur Bouchard quitte l’UQAC en affichant un budget équilibré. Un résultat inattendu, qu’avait salué Nicole Bouchard dans son courriel à la communauté le lendemain de sa nomination.

Dominique Bouchard assume les décisions prises sous sa gouverne :

« Durant ces trois années, les compressions budgétaires majeures et successives que nous avons dû affronter ont nécessité des décisions difficiles. Je suis très conscient que certaines ont pu déplaire, mais je quitte maintenant une institution au bilan financier impeccable, dont le parc immobilier est en ébullition, et, il faut le mentionner, qui fait l’envie de plusieurs autres. Cette situation m’indique que j’ai accompli une partie importante de la mission qui m’avait été confiée. »

Nouvelle administration à l’UQAC

Difficile de ne pas voir, derrière les départs récents de messieurs Boulianne et Bouchard, l’influence de la nouvelle rectrice Nicole Bouchard. Celle-ci avait identifié le climat organisationnel comme enjeu prioritaire de son mandat qui commence. Dominique Bouchard était fortement associé à la dégradation du climat de travail dans les murs de l’université.

Lors de sa présentation à la communauté universitaire, Nicole Bouchard avait affirmé qu’à ses yeux une saine gestion n’était pas synonyme de néo-libéralisme. Elle rejetait la logique de marché qui, croyait-elle à l’instar de plusieurs groupes syndicaux, teintait la gestion du recteur Martin Gauthier et de ses acolytes.

On peut s’attendre à ce que la rectrice Nicole Bouchard procède progressivement à la mise sur pied de sa propre équipe de gestion. CEUC suivra pour vous les développements au sein de la structure administrative de l’UQAC. Des changements qui devraient être actés au cours des prochaines semaines.