//L’œuvre de l’Autre célèbre en grand

L’œuvre de l’Autre célèbre en grand

Le centre d’exposition du campus, la Galerie L’œuvre de l’Autre, fête ses trente ans. Pour marquer l’occasion, la galerie profite du vernissage de l’exposition Géographie nomade pour lancer, ce mercredi 29 novembre, trois publications sur des expositions marquantes des dernières années.

Par Stéphane Boivin

Détail d’une courtepointe réalisée par Magali Baribeau-Marchand et Sara Letourneau. Photo: Courtoisie

D’abord installée du côté de l’ancien orphelinat de la rue Sydenam, où le département des arts avait ses locaux, L’œuvre de l’Autre s’est déplacée sur le campus et occupe maintenant le pavillon des arts. Il s’agit d’un espace où des artistes professionnels tout comme des étudiant.es inscrits à l’UQAC peuvent partager leurs œuvres à la communauté universitaire.

Lancements de trois publications

Pour immortaliser certaines expositions qui ont été présentées à la galerie ces dernières années, mais surtout pour affirmer sa vocation de diffusion des travaux de jeunes artistes, L’œuvre de l’Autre lance cette semaine trois publications associant des auteurs et critiques avec les artistes en question. Si l’œuvre de l’Autre n’en est pas à sa première expérience en la matière, c’est la première fois qu’elle publie trois ouvrages simultanément.

Les trois ouvrages, conçus par la galerie, font la fierté de sa directrice Nathalie Villeneuve :

« Nous n’avons pas voulu faire du trentième anniversaire une rétrospective. Il s’agit plutôt de souligner notre rôle auprès de la nouvelle génération d’artistes et de se tourner vers l’avenir. »

Deux expositions de la saison 2015 sont à l’honneur : L’espace des possibles était une exposition collective rassemblant Carl Bouchard, Cindy Dumais, Jean-Marc Roy, Julien Boily et Jessy Bilodeau. La publication, très fournie et visuelle, est écrite par Cynthia Fecteau. L’exposition d’Onira Lussier, Métamorphoses – traces analogues, présentée en novembre 2016 à l’œuvre de l’Autre, fait l’objet d’un texte de Paul Kawczack.

Enfin, l’artiste et éditrice Cindy Dumais s’est laissée inspirer de la démarche de Magalie Baribeau-Marchand et de Sara Letourneau pour écrire sur leur exposition Natures mortes et autres manifestations de la vie et de l’artifice, présentée à l’UQAC en janvier 2016.

Ces trois ouvrages feront l’objet d’un tarif réduit pour leur lancement à la Galerie l’œuvre de l’Autre ce mercredi 29 novembre à 17h. C’est l’occasion d’emmener avec soi ces publications qui tiennent à la fois du catalogue et de l’œuvre à part entière.

Géographie nomade

Parallèlement à ces lancements, la Galerie L’œuvre de l’Autre tiendra le vernissage de l’exposition Géographie nomade. Celle-ci regroupe des artistes inscrits à la première année de la maîtrise en art. Les œuvres de Lisa-Marie Lapointe, Ninon Jamet, Priscilla Vaillancourt, Jenipher W. Charles et de Frédéric Desbiens composent cette exposition qui regroupe peinture, dessin, sculpture arts numériques, photographie, le cinéma et installation.

Géographie nomade marque la fin de la session d’automne pour L’œuvre de l’Autre qui enchaînera en janvier avec une exposition consacrée aux travaux de Karine Côté.

30 ans de la Galerie l’Oeuvre de l’Autre + Vernissage + lancement