//20 ans d’aide à l’emploi chez les jeunes

20 ans d’aide à l’emploi chez les jeunes

Cette année, le Carrefour jeunesse-emploi fête ses 20 ans d’existence. Cet organisme, qui offre des services gratuits pour les jeunes âgés entre 16 et 35 ans, est établi dans les villes de Chicoutimi, Jonquière ainsi que celle de La baie où se tient leur siège social. Après toutes ces années, l’organisme ne cesse d’évoluer et de nouveaux projets continuent d’affluer.

Par Jessica Normandin

Photo: Rawpixel.com / Unsplash.com
L’évolution en 20 ans

Lors des débuts de l’organisme, le marché de l’emploi était bien différent d’aujourd’hui. À l’époque, on recherchait principalement un emploi grâce aux petites annonces dans les journaux ou on apportait simplement un curriculum vitae dans les entreprises que l’on convoitait.

Avec l’arrivée d’internet dans les foyers, la situation a beaucoup évolué. Plusieurs sites répertorient un large choix d’offres d’emplois et certaines entreprises publient leurs offres sur les réseaux sociaux. De ce fait, la recherche devient beaucoup plus accessible puisqu’elle peut être effectuée à partir de chez soi. De plus, une panoplie de modèles de curriculum vitae et de lettres de présentation est à la  disposition tous.

Évidemment, tous ces changements apportent une nouvelle façon d’appréhender le marché de l’emploi et le Carrefour jeunesse-emploi a dû adapter ses services en conséquence :

« C’est sûr que les raisons pour lesquelles les gens ont besoin de venir nous voir sont différentes. Au début,  on faisait beaucoup de CV et de lettres de présentation. Même qu’au début, le carrefour était la place pour imprimer le CV puisque les gens n’avaient pas toujours une imprimante. Maintenant on parle beaucoup plus de cibler des entreprises, faire un contact avec l’employeur et la performance en entrevue. On fait aussi des simulations d’entrevues filmées. Ça a beaucoup évolué au niveau des services parce que la clientèle avait des besoins différents. » Explique Maxime Rivard, le coordonnateur du Carrefour jeunesse-emploi de Jonquière.

Notre entrevue avec Maxime Rivard

Une gamme de services variée

Principalement spécialisé dans l’insertion socio-professionnelle des jeunes, l’organisme a pour mission de favoriser l’insertion et l’intégration à l’emploi ainsi que le maintien de ce dernier.  Cela passe par plusieurs services comme l’orientation scolaire, la recherche d’emploi, ou bien les ateliers permettant d’affiner nos compétences lors d’entrevues.

« Quand on vient au Carrefour pour une recherche d’emploi, on commence par définir si la personne se connait bien. Si elle s’est fixé un bon objectif d’emploi. Ensuite on peut passer aux méthodes de recherche d’emploi. On fait le CV. On cible les bonnes entreprises. On pratique la façon de se présenter à l’employeur et ce qu’on doit dire. On explique comment explorer le marché caché de l’emploi, comment on peut s’ouvrir plusieurs portes. On se pratique à faire des entrevues et on apprend des techniques pour mieux se vendre. On peut travailler aussi le maintien à l’emploi pour les personnes qui ont plus de difficultés. » Précise Maxime Rivard.

Bien qu’il soit question ici de recherche d’emploi, le Carrefour jeunesse-emploi n’aide pas que les gens sans travail. Le service peut aussi s’adresser à ceux qui ont déjà un emploi et qui se posent diverses questions quant à leur désir de poursuivre dans cette voie. De plus, certains programmes sortant de ce cadre ont été mis sur pied, comme le programme d’éducation financière « Mes finances, mes choix » qui est un atelier de groupe donné principalement au niveau professionnel et dans les cégeps.

Pour plus d’information sur les services offerts par le Carrefour Jeunesse-emploi, visitez leur page web.