//Quatre jeux géniaux de 2017

Quatre jeux géniaux de 2017

L’année 2017 touche bientôt à sa fin. Elle aura été pour moi l’occasion de vivre une multitude d’expériences vidéoludiques passionnantes. Bien que plusieurs jeux vidéo aient été là pour m’accompagner lors de mes temps libres, certains, plus que d’autres, m’ont particulièrement touchée. Voici quatre de ces jeux qui, à mon sens, valent le détour.

Par Jessica Normandin

1- The Walking Dead : A New Frontier – PC, PS4, One, 360, iOS, Android

Inspiré du comic de Robert Kirkman, A New Frontier est la troisième saison de la série crée par le studio Telltale Games. Dans ce jeu épisodique, on y suit les aventures de Javier Garcia, un jeune survivant devant affronter les intempéries d’un monde post-apocalyptique envahi par les zombies, plus communément appelés «rôdeurs». Sa famille ayant été décimée dans sa presque totalité, Javier devra collaborer avec son grand frère David malgré leur relation plutôt tendue.

Se présentant comme une histoire interactive, The Walking Dead : A New Frontier confronte le joueur à des choix déchirants qui auront des conséquences directes sur le déroulement de l’histoire. Ainsi, le joueur se sent impliqué, façonnant son expérience de jeu en fonction de ses envies. Ce jeu peut autant s’adresser aux adeptes du comic et de la série télévisée qu’aux néophytes. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir fait les deux premières saisons pour prendre part à l’aventure de A New Frontier.

2- Fire Emblem Echoes : Shadows of Valentia – 3ds

Shadows of Valentia est le remake de Fire emblem Gaiden, sorti uniquement au Japon en 1992. Comme on dit, mieux vaut tard que jamais! Grâce à ce remake, les joueurs occidentaux peuvent enfin découvrir ce jeu de rôle tactique d’une grande qualité.

Contrairement aux autres opus de la série, le joueur sera amené à diriger non pas une, mais deux armés vers la victoire : celle de Célica et celle de Alm. Deux amis d’enfance ayant choisi une voie différente afin de ramener la paix au sein de leur royaume : celle du cœur, puis celle de la guerre. Le scénario alternera donc entre les deux histoires, qui, évidemment, se rejoignent de temps à autre. Une multitude de personnages, tous plus attachants les uns que les autres, pourront être recrutés dans votre armée. Cependant, attention à vos décisions prises lors d’une bataille : la mort d’un personnage est définitive (à moins de jouer en mode facile)!

Bien que les combats tactiques soient toujours au cœur du gameplay, celui-ci se voit enrichi par des phases d’exploration dans des donjons. Une particularité, déjà présente dans Fire emblem Gaiden, unique à cet épisode.

Un incontournable pour tous les amateurs de jeux de rôle tactiques.

3- Shovel Knight : Specter of Torment – PC, PS4, ONE, Switch, Wii U, PS3, 3DS, Vita, Mac, Linux

Specter of Torment est la deuxième extension de l’excellent jeu de plateforme Shovel Knight.

Brièvement, Shovel Knight est un jeu où l’on doit incarner Shovel Knight, un petit chevalier muni d’une pelle en guise d’arme. Créés par le studio indépendant Yacht Club Games, Shovel knight et ses extensions arborent une esthétique rétro et un gameplay similaire à Mega Man et Zelda II.

Specter of Torment est une préquelle à l’aventure de base. On y incarne Specter Knight, un chevalier fantôme que l’on affronte avec Shovel Knight dans la campagne originale. Sous les ordres de l’Enchanteresse, qui est l’ennemie principale du jeu, Specter Knight doit réunir huit nobles du royaume afin de former l’Ordre des Sans-Quartiers, le groupe auquel s’oppose Shovel knight lors de son périple. Les motivations de Specter Knight sont simples : s’il obéit aux ordres, la vie lui sera redonnée.

Cette extension, gratuite pour les propriétaires du jeu de base, propose une nouvelle manière d’aborder les différents niveaux parcourus initialement avec Shovel Knight pour une durée de jeu presque similaire.

4- The Legend of Zelda : Breath of the wild – Switch

Attendu de pied ferme par les amateurs de la licence depuis 2011, Breath of the wild est l’un des jeux ayant fait le plus de bruit cette année. Récipiendaire de trois récompenses aux Games Awards, dont celui de jeu de l’année, nul doute que ce nouveau Zelda va se placer au palmarès des classiques à ne pas manquer.

Né d’un désir de renouveau au sein de leur licence phare, Nintendo n’a pas ménagé les efforts fournis sur leur jeu. Promettant un monde ouvert avec une liberté absolu, on ne peut dire que les développeurs n’ont pas respecté leurs engagements : dans ce jeu, on peut aller partout! Link, le protagoniste, peut aussi bien se balader sur une plaine que grimper aux montagnes. Dès que la première zone du jeu, qui est en quelque sorte un tutoriel, est quittée, le monde entier devient accessible. Le joueur créé sa propre trame au gré de son humeur, ce qui promet une multitude d’aventures différentes. Le seul hic étant l’histoire qui, au profit de l’exploration, est très peu développée. Ce qui peut s’avérer très décevant si l’on se fie aux autres opus de la licence.

Des combats dynamiques juxtaposés à un monde complètement ravagé, riche en secret à découvrir, voilà ce qui attend les joueurs qui entameront un périple au cœur de ce chef d’œuvre.

Considéré comme surcoté par certains, Breath of the wild s’est mérité une note parfaite pour plusieurs presses spécialisées. Au vu de ce pari réussi haut la main, cette note est somme toute largement méritée.