//Des personnalités s’affichent en faveur d’Accès libre

Des personnalités s’affichent en faveur d’Accès libre

Deux personnalités de la région ont affirmé publiquement leur appui au projet Accès libre cette semaine. Le sportif et ambassadeur des saines habitudes de vie Pierre Lavoie est rejoint par le professeur et columniste Claude Villeneuve.

Par Stéphane Boivin

Mardi, la Société de transports du Saguenay (STS) publiait un bref message du créateur du Grand défi Pierre Lavoie. Ce message était adressé à la communauté étudiante de l’UQAC. Soulignant l’implication du MAGE-UQAC dès le début du projet, l’athlète baieriverain a souligné ses aspects positifs quant à la santé et au changements des habitudes.

« Construire des autoroutes c’est bien, construire des ponts c’est bien… mais ça amène toujours plus de trafic en ville. Je pense que ce n’est pas ça la solution et vous le savez. On veut que les jeunes, que les futurs travailleurs dont vous faites partie, puissent avoir des valeurs différentes. C’est pour ça que j’appuie et je félicite l’initiative de l’UQAC, qui fait en sorte qu’on pourra peut-être le reprendre à travers le Québec et qu’on pourra se déplacer de façon active. Quand on le fait jeune, souvent on va le faire toute notre vie. »

Mercredi, c’est le professeur et directeur du DESS en éco conseil de l’UQAC Claude Villeneuve qui signait dans Le Quotidien un texte d’opinion en faveur d’Accès libre. Sous le titre Un pas de plus vers la ville durable, le chercheur réputé s’est appuyé sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030 (PDD-H2030) des Nations Unies pour démontrer comment Accès libre s’inscrivait dans sa vision d’une ville durable.

« Ce projet innovateur correspond presque point pour point à la proposition que je faisais pour la mobilité durable et s’inscrit tout à fait dans l’atteinte de la deuxième cible de l’ODD 10. C’est certes un premier pas encourageant vers le développement durable, et sera d’autant plus en phase avec le PDD H-2030 si les autres organisations ciblées s’y inscrivent et que l’offre de tarifs préférentiels est élargie au personnel des institutions desservies. »

Consultation référendaire

La communauté étudiante attachée au campus de Chicoutimi sera appelée à se prononcer pour ou contre l’instauration du Frais institutionnel obligatoire (FIO) de quarante dollars par session pour un accès universel aux transports en communs et à des transports actifs au Saguenay. La consultation aura lieu les 14 et 15 février prochains.