//Troisième édition du Salon de l’emploi pour l’ADUQAC

Troisième édition du Salon de l’emploi pour l’ADUQAC

« En tant qu’association des diplômés, le plus beau cadeau que l’on puisse faire à un finissant ou à un diplômé, c’est de lui offrir une carrière, une possibilité de trouver l’emploi de ses rêves. Un milieu de travail stimulant qui lui ressemblera, mettant en valeur le bagage académique obtenu à l’Université », souligne Samuel Taillon, agent de liaison de l’Association des diplômés de l’UQAC (ADUQAC). C’est motivé par cet objectif que l’ADUQAC organise pour une troisième année consécutive le Salon de l’emploi qui aura lieu le mercredi 7 février au centre social de l’UQAC. Sous la présidence d’honneur de Julie Dufresne, entrepreneure et fondatrice de la plateforme emploiretraite.ca, et en partenariat avec RBC Banque Royale, l’édition 2018 du Salon de l’emploi propose un programme bien chargé.

Par Jessica Normandin

L’évènement est l’occasion idéale pour les étudiant.e.s, mais aussi pour la population régionale, d’entrer en contact avec de potentiels employeurs afin de trouver un emploi qui leur convient.

« Avec le contexte actuel, le rapport entre les recruteurs et les chercheurs d’emploi a beaucoup changé. Comme il y a un plus grand besoin de main-d’œuvre, les recruteurs sont vraiment là pour recruter des gens », explique Samuel Taillon.

Toutefois, afin de maintenir l’intérêt de la population pour l’évènement, les organisateurs ne ménagent pas leurs efforts afin d’instaurer un grand nombre d’activités au programme. On y retrouve, entre autres, une variété de conférences organisées sur l’heure du dîner.

Ce sera près de 50 entreprises issues, entre autres, des secteurs de l’ingénierie, de la santé, de l’informatique, de l’enseignement et des finances qui tiendront un kiosque et attendront les CV. Des activités de réseautages ciblées sont aussi prévues : le « salon thé des affaires » pour les étudiant.e.s en comptabilité ainsi que l’activité de réseautage qui se déroulera la veille du salon pour les étudiant.e.s en ingénierie.

Le Salon thé des affaires,  qui a lieu le soir de l’évènement, est présent pour une troisième année. Organisée par des étudiants en comptabilité de l’UQAC, on y offre l’opportunité de rencontrer, autour d’une dégustation de thé, les représentants de diverses entreprises en comptabilité dans une ambiance décontractée.

Les étudiants en ingénierie pourront eux aussi, la veille du Salon, rencontrer les entreprises ayant fait le voyage pour les rencontrer lors d’une soirée organisée par l’équipe de la formule SAE.

Samuel Taillon se dit d’ailleurs satisfait de l’initiative qu’ont eue les étudiants de créer ces activités de réseautages. Il espère que des étudiants d’autres champs d’expertise manifesteront ce même intérêt dans les années à venir.

De plus, la présidente d’honneur Julie Dufresne organise une toute nouvelle activité au Pavillon sportif de l’UQAC :  la marche des recruteurs. Le concept, qui reprend les bases du speed dating, est de jumeler un employeur à la recherche de main d’œuvre et une personne à la recherche d’emploi. Ceux-ci pourront discuter ensemble le temps de deux tours pistes, après lesquels ils changeront d’interlocuteurs. Par ce procédé, Julie Dufresne souhaite que les personnes à la recherche d’emploi puissent vendre leur qualité auprès d’un employeur dans un contexte moins stressant que celui où l’on se retrouve assis face à face dans un bureau.

Salon de l’emploi 2018 – Mercredi 7 février