//Accès libre : l’heure du vote

Accès libre : l’heure du vote

C’est ce matin, 14 février à 9 heures, que s’ouvrait  la période de vote référendaire concernant l’adhésion au projet Accès libre de la Société de transport du Saguenay (STS).

Par Stéphane Boivin

La période de vote se poursuivra jusqu’à 23h59 ce jeudi 15 février. Les membres de la communauté étudiante, qu’ils soient inscrits à temps plein ou à temps partiel, peuvent d’ici là voter via leur boîte de courriel de l’UQAC. Seul.es les étudiant.es cotisant au MAGE-UQAC et les étudiant.es d’AGEEMUS Saguenay (Association générale des étudiantes et étudiants en médecine de l’UDS Saguenay) bénéficient du droit de vote.

Rappelons que le vote concerne l’instauration du frais institutionnel obligatoire de quarante dollars par session fournissant un accès universel à des transports en commun améliorés sur le territoire de Saguenay.

On estime le quorum nécessaire à la validation du vote à 500 membres. Si ce seuil n’est pas atteint, MAGE-UQAC pourra prolonger la période de vote. Dans ce contexte, la participation est importante et chaque vote compte, comme le soulignait hier le comité en faveur du projet, sur sa page Facebook:

Accès libre en version macro

Ce même comité du oui a organisé, vendredi dernier, un panel rassemblant quatre intervenant.es de différents milieux. Cet échange d’un peu moins d’une heure a été fort intéressant, en apportant une vision à la fois pointue et très large de la mobilité urbaine. L’urbaniste Joé Dufour, la technicienne en travail social du Cégep de Chicoutimi Manon Lapierre, l’étudiante Häxan Bondu ainsi que le doctorant en développement régional Djifa Atipoupou ont abordé le sujet à partir de points de vue riches et multiples.

Cet échange constitue un excellent outil d’information pour celles et ceux qui seraient encore indécis.es, ou encore pour galvaniser les convaincu.es!

1ère partie

2ième partie

3ième partie

Quelque soit votre opinion sur le projet Accès libre, il est important de la faire connaître en visitant votre courriel de l’UQAC aujourd’hui et demain.