//La Noce: déjà beaucoup et encore plus

La Noce: déjà beaucoup et encore plus

Éblouissante, excitante… les superlatifs ne manquent pas pour qualifier la deuxième vague d’annonces de la programmation de La Noce qui vient d’être dévoilée en ce 12 avril. La première vague du printemps ne manquait pas de belles surprises. Mais voici que, pour une deuxième année sur la zone portuaire, la Noce propose un véritable festival musical qui devrait investir plusieurs lieux du centre-ville de Chicoutimi.

Par Stéphane Boivin

Le rappeur Loud est l’une des nombreuses têtes d’affiche de la deuxième édition de La Noce. Photo: Facebook / Loud

Si l’édition 2017 avait placé la barre haute, elle se limitait à une seule journée. Les trois jours de cette deuxième édition (du 5 au 7 juillet) permettront au public d’assister à plus de 30 spectacles d’artistes qu’il FAUT voir cette année.

Programmation impressionnante

La sensation glam Hubert Lenoir sera de la partie pour un premier spectacle en solo dans la région. On pourra voir Lydia Képinski, gagnante des Francouvertes 2017, qui vient de faire paraître un premier album des plus réussis, Premier juin.

Le hip-hop sera également très bien représenté avec la présence de Loud, Eman X Vlooper, Alaclair Ensemble, Brown et la formation fusion française Sax Machine.

La Noce se fêtera aussi en famille avec plusieurs artistes très populaires en nos contrées dont Fred Fortin, Galaxie, WD-40, Gabriel Bouchard ou Mononc Serge.

Ceux-ci et bien d’autres s’ajoutent donc à la reformation de Karkwa en exclusivité québécoise, à Laura Sauvage, We are wolves, Random recipe et tellement d’autres belles visites annoncées ce printemps.

Débordements de musique

L’événement, concocté par les saguenéens expatriés d’Ambiances ambigües, comporte bien sûr sa dose d’artistes déjantés et d’événements parallèles qui donne à ce festival musical sa dimension événementielle. Des spectacles de fin de soirée seront offerts à la Marina de Chicoutimi et les organisateurs comptent investir d’autres salles pendant les trois jours de la Noce.

Même le bateau de croisière La Marjolaine II sera de la partie, notamment pour des vitrines d’artistes locaux. Le Centre d’expérimentation musicale (CEM) et l’étiquette saguenéenne Rue Racine records comptent d’ailleurs parmi les partenaires.

Les mariages symboliques à 10$ seront de retour, mais l’organisation compte officialiser la chose cet été… avis aux intéressé.es.

Déjà un succès

1000 spectateurs ont foulé le site lors de la première édition de juillet 2017. Ce total est déjà dépassé par la prévente de l’édition qui vient, dont un fort pourcentage, près de la moitié, provient de l’extérieur de la région. Selon Fred Poulin d’Ambiances ambigües, la première édition a créé un engouement tel que plusieurs partenaires se sont associés avec enthousiasme à l’événement cette année.

La Noce lance également une application pour suivre les actualités du festival en temps réel. Compte tenu de la programmation foisonnante, l’outil pourrait se révéler très utile. On nous promet des notifications bien dosées, à moins que l’indomptable Philippe Brach ne prenne le contrôle.

Party de lancement

La Noce propose ce jeudi une soirée de lancement autour de trois formations de grande qualité, soit le groupe saguenéen John Liver, Gazoline et le trio Paupière, qui sera à son premier passage au Saguenay après avoir sillonné la France ces derniers mois. Ça se passe à la Marina, c’est pas cher et ça promet!

Programmation