//Trésors en pixel : Fez

Trésors en pixel : Fez

Cette semaine, c’est vers un jeu au charme reposant que l’on se penche : Fez. Sortie en 2012, Fez arbore un gameplay et un univers d’apparence simpliste qui cache toutefois une certaine profondeur que l’on ne soupçonne pas au départ.

Par Jessica Normandin

Fez raconte l’histoire de Gomez, un être vivant dans un univers bien particulier. Alors que dans notre réalité, la grande question existentielle était jadis de savoir si la Terre était plate ou ronde, celle de Fez est tout autre. Pour les habitants de ce monde, l’univers ne peut être perçu qu’en deux dimensions. Ni lui, ni les autres citoyens du village où il réside ne connaissent le concept de profondeur. Un jour, Gomez reçoit un fez rouge qui changera à tout jamais sa vie. En effet, par le biais de ce fez, qui se révèle en fait être un artefact magique, il découvre qu’il vit non pas dans un univers bidimensionnel, mais tridimensionnel.

Grâce à ce don, Gomez quittera pour la première fois son village natal et explorera le monde à la recherche des fragments d’un énorme cube doré.

Une question de perspective

Se vendant d’avantage comme étant un jeu de réflexion, le gameplay de Fez est semblable à celui de n’importe quel jeu de plateforme classique à une différence près : une touche permettra au joueur de faire pivoter l’écran afin de voir une nouvelle face du décor. C’est autour de cette mécanique que se construiront les énigmes de Fez. Mélangeant brillamment l’esthétique 2d à la 3d, le joueur devra constamment changer l’angle du décor s’il souhaite avancer dans les différents niveaux. Entre autre, il ne pourra trouver certains passages secrets que sur l’une des faces du décor. De plus, l’illusion d’optique joue un rôle majeur au sein du jeu. Par exemple, certaines plateformes qui semblent inaccessibles d’un côté ne le seront pas forcément si l’on change de point de vue.

Bien que ce concept serve principalement aux énigmes (qui, pour certaines, sont très bien pensées), il est aussi à l’origine du côté exploration du jeu. En effet, Fez est un jeu qui demandera une grande patience pour être terminé à 100%. Une multitude de passages secrets menant à de nouveaux environnements peuvent être découverts et il faudra examiner chaque côté des niveaux afin d’être certain de ne pas en oublier.

Une ode à la découverte

Bien qu’il ne soit pas le premier jeu à exploiter ce type de mécanique, Fez parvient à charmer grâce à l’aspect découverte. En effet, l’exploration de ce monde nouveau, encore ignoré de tous, est au centre de l’épopée de Gomez. Ici, aucun ennemi à abattre, aucun boss à exterminer, mais de nombreux trésors à trouver, terrés dans la complexité de ce riche univers.