//Desjardins : Outils et conseils pour les étudiants de l’UQAC

Desjardins : Outils et conseils pour les étudiants de l’UQAC

Les étudiants qui ont des questions d’ordre financier n’auront plus à se déplacer sur la rue Racine. L’Université du Québec à Chicoutimi et Desjardins ont annoncé un partenariat permettant la mise en place d’une Zone Desjardins destinée à la communauté étudiante à même son pavillon principal.

Par Guillaume Pelletier et Stéphane Boivin

Le président du MAGE-UQAC, Keven Desgagnés, la rectrice Nicole Bouchard et Stéphane Breton du mouvement Desjardins ont annoncé mardi l’implantation d’une Zone Desjardins au coeur de l’université. Photo: CEUC

Après avoir participé au financement du projet Accès Libre, Desjardins annonce un important investissement pour la création de la Zone Desjardins. Situé dans le centre social, l’endroit permettra aux étudiants d’avoir accès à des formations et des conseils sur la gestion de leurs finances personnelles. L’idée a émané lors de discussions avec l’UQAC concernant le partenariat Accès libre.

Pour l’UQAC, le projet de la Zone Desjardins a été motivé par un besoin important de la communauté étudiante, soit l’adoption de saines habitudes financières. La rectrice de l’UQAC, Nicole Bouchard, a mentionné que plus de 1700 étudiants ont eu recours à une aide financière en 2016-2017.

D’ailleurs, cette dernière y voit beaucoup plus qu’un simple investissement. «L’intérêt financier, quoique non négligeable, ne peut être suffisant. Dans une culture où il y a beaucoup de sollicitations, les frontières de l’éthique ne sont pas toujours faciles à fixer, le choix d’un partenaire privé pour une institution publique doit faire du sens.»

L’éducation et le développement durable au centre du projet

Deux valeurs principales ont guidé ce partenariat : l’éducation et le développement durable.

Rappelons qu’à l’automne, tous les étudiants de l’Université du Québec à Chicoutimi débourseront une somme donnant un accès universel au service de transport en commun à Saguenay.

La Société de transport du Saguenay a annoncé un investissement de 8,5 M$ pour le financement d’une nouvelle station intermodale en avril dernier. Cette station sera reliée au  pavillon principal de l’UQAC du côté ouest.

 « L’UQAC est devenue une université carboneutre. Dans notre plan stratégique, les projets d’écomobilité d’Accès Libre, financés en partie par Desjardins, permettent de faire de notre établissement un campus vert », souligne Mme Bouchard.

Le vice-président du Service aux membres et clients au Mouvement Desjardins, Stéphane Breton, invite la communauté universitaire à rencontrer la ressource disponible une vingtaine d’heures par semaine. Celle-ci pourra répondre aux questions de base tout en offrant des consultations plus approfondies.

Ce dernier mentionne que pour les caisses Desjardins du Saguenay-Lac-Saint-Jean, supporter l’Université, c’est également «développer le savoir et l’expertise et garder nos jeunes dans la région en leur donnant des outils financiers, ce qui mène ultimement à la réussite scolaire».

Le MAGE-UQAC impliqué

Le président du MAGE-UQAC, Keven Desgagné, est reconnaissant aujourd’hui du travail collectif effectué avec les représentants de l’UQAC et Desjardins. «Le MAGE-UQAC a travaillé de pair afin que ce projet respecte nos principes fondamentaux. L’un d’eux est la démocratie. Les services mis à la disposition des étudiants visent notamment la démocratisation de l’information financière. C’est pourquoi ce projet nous a beaucoup fait plaisir.»

Pour Keven Desgagné, la proximité de l’association étudiante avec l’UQAC a permis au MAGE-UQAC d’avoir son mot à dire dans cette entente. « On a eu des rencontres avec des représentants de Desjardins. Ceux-ci nous ont expliqué les différentes formations et les services qui seront offerts aux étudiants. On a également vu des maquettes de la Zone Desjardins.» Pour le MAGE-UQAC, il était important de baliser cette nouvelle présence. «Notre plus grande crainte, c’était que l’espace public de l’Université devienne un lieu de vente de services de crédit. Par contre, on voulait que l’offre comprenne des services-conseils pour la réalisation d’un budget et la signature d’un bail», a soutenu le président du MAGE-UQAC.

Également, la Zone Desjardins sera modulable de sorte à ce que cet espace puisse s’adapter aux activités étudiantes.

Un concept éprouvé

Desjardins s’installera dès la rentrée dans le centre social, tout près du studio de CEUCRadio.

Le concept de la Zone Desjardins, baptisé 360d, est déjà présent au sein de quelques universités québécoises, notamment dans les grands centres. Stéphane Breton affirme que si le modèle existe déjà ailleurs, il se moule aux besoins et aux clientèles spécifiques des différentes institutions. Les services seront offerts à l’ensemble de la communauté et non seulement aux membres de l’institution financière