//Opération déboisement sur le campus

Opération déboisement sur le campus

Le boisé situé entre le campus de l’UQAC et le Cégep de Chicoutimi fait l’objet de travaux de déboisement qui se poursuivront jusqu’au 8 mars. Ces interventions font partie des étapes préparatoires à la phase deux de l’aménagement d’un corridor d’écomobilité entre le CIUSSS de Saguenay et la Zone Talbot.

Par Stéphane Boivin

Les zones encerclées en rouge feront l’objet de déboisement. Le campus de l’UQAC est à gauche, hors cadre. Source: Ville de Saguenay

Le déboisement s’effectuera dans plusieurs îlots de végétation entre la rue Jacques-Cartier et le campus de l’UQAC. Sur une superficie totalisant 6 400 mètres carrés, les travaux concerneront des arbres trop grands pour leur situation et d’autres qui seraient malades ou affaiblis, selon le communiqué émis par la Société de transport du Saguenay (STS). Ces arbres sont situés le long d’une portion du Chemin St-Thomas et sur les terrains du Cégep de Chicoutimi.

Ces opérations sont tenues cette semaine afin de minimiser les impacts de la communauté étudiante, présentement en semaine de relâche.

Minimiser les impacts

Si les coupes modifieront le paysage à court terme, la STS affirme avoir travaillé de pair avec les professionnels de l’UQAC, du Cégep et de la Ville afin de planifier un reboisement respectant l’environnement du secteur Val-Lombrette.

«Nous sommes heureux d’avoir pu bénéficier de l’expertise de la Ville, de l’UQAC et du Cégep dans  la  conception  des  plans  de  déboisement  et  de  reboisement. Pour ces partenaires, le reboisement était un élément incontournable du projet, car il représente entièrement la vision  de  développement qui est au cœur du  Corridor d’écomobilité, soit la mobilité durable, l’aménagement responsable du territoire et les saines habitudes de vie » affirme le directeur général de la STS, Jean-Luc Roberge, par voie de communiqué.

Le matières résiduelles du déboisement seront recyclées en paillis lors des opérations d’aménagement et de reboisement. Les troncs serviront quant à eux pour les activités pédagogiques du Cégep de Chicoutimi et de l’UQAC.   Les choix ont été effectués selon la biodiversité du secteur et offriront des opportunités d’enseignement.  

Station UQAC

C’est pour améliorer la connectivité au cœur de son corridor d’écomobilité que la STS poursuit ces travaux. Le réaménagement de ce lien routier vise à tracer une ligne plus directe entre le CIUSSS et les institutions d’enseignement. Le nouveau tracé rejoindra les travaux effectués sur le campus en 2018, notamment le long du Cimetière St-François-Xavier.

L’UQAC et ses partenaires devraient communiquer sous peu davantage de détails à propos de la station multimodale qui sera construite à même le campus. Cette station, centrale dans le corridor d’écomobilité, était une pièce maitresse du projet Accès libre.

Selon nos informations, l’unique maison située sur cette portion du Chemin St-Thomas devrait rester en place, les propriétaires ayant refusé une offre d’expropriation.