MAGE-UQAC: ton syndicat étudiant

En tant qu’étudiant de l’UQAC, vous êtes un membre à part entière du Mouvement des associations générales étudiantes de l’UQAC (MAGE-UQAC). Ce dernier, qui a pour principal objectif de représenter les étudiants, est un acteur important au sein de la vie étudiante. Voici un tour d’horizon des principales préoccupations du MAGE-UQAC en 2019 ainsi que des diverses actions qu’il pose.  

Par Jessica Normandin

Véronique Simard est vice-présidente aux affaires externes pour l’association.
Photo: MAGE-UQAC

Mission et implication

Tout comme le ferait un syndicat, le MAGE-UQAC a pour mission de défendre les intérêts pédagogiques, politiques, sociaux, économiques, culturels, intellectuels, professionnels et matériels des étudiants de l’UQAC. De surcroit, il peut s’avérer être une excellente ressource pour tout étudiant qui, par exemple, rencontrerait un problème d’ordre pédagogique avec un professeur ou vivrait une situation discriminatoire.

Par ailleurs, le MAGE-UQAC est activement impliqué dans la vie étudiante. L’organisation participe notamment à l’organisation des partys universitaires (P.U.) et peut éventuellement apporter un soutien pour tout étudiant désirant mettre sur pied un projet. Des demandes de financement pour la réalisation d’initiatives peuvent être faites grâce au « Fonds Monétaire Spécial » ainsi qu’aux « Projets du milieu ». Plusieurs activités sur le campus sont financées de cette façon, comme les Jeux de Génie ou le SnowJam.

Le MAGE-UQAC est également à la tête de quatre services offerts sur le campus, soit la Cantine étudiante, la Reprographie étudiante, la Cafétéria et le Baruqac. Ces services, conçus par des étudiants pour les étudiants, permettent au MAGE-UQAC de financer ses activités, en plus d’offrir à certains de ses membres des emplois facilitant la conciliation travail-études.

Affiliation nationale

Désaffilié de l’Association pour la Voix Étudiante au Québec (AVEQ) depuis le vote effectué lors de l’assemblée générale du 23 octobre 2018, le MAGE-UQAC ne fais désormais partie d’aucune affiliation nationale.

Selon Véronique Simard, vice-présidente aux affaires externes, il ne s’agit pas d’une mauvaise chose : « Avec la situation actuelle, ce n’est pas un handicap puisque la plupart des associations étudiantes du Québec ne sont pas affiliées. »

En effet, il n’existe plus beaucoup d’associations nationales en dehors de l’Union Étudiante du Québec (UEQ), puisque l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) s’est dissoute au mois de mai. L’AVEQ, quant à elle, bien qu’elle ne soit pas officiellement dissoute, n’est plus fonctionnelle depuis plusieurs mois.

Véronique Simard estime que la situation serait plus problématique s’il existait plusieurs associations nationales, puisque cela complexifierait la communication avec les autres associations. Bien entendu, le MAGE-UQAC continue de surveiller ce qui se passe sur la scène nationale. Toutefois, aucune affiliation n’est prévue pour le moment.

Projets 2019-2020

Au cours de la prochaine année, plusieurs dossiers occuperont le MAGE-UQAC, dont la rémunération des stages, les enjeux climatiques et une possible entente avec la STS concernant un service de raccompagnement lors de la semaine du Festival étudiant.  

En ce qui concerne les enjeux climatiques, une grève est prévue le 27 septembre prochain, à la demande du mouvement national. Celle-ci fait suite à la grève pour lutter contre les changements climatiques, qui a eu lieu le 15 mars dernier dans le cadre du mouvement La planète s’invite à l’université.

Des postes à combler

Pour ceux et celles qui aspirent à se joindre à l’exécutif du MAGE-UQAC, les postes de secrétaire général ainsi que Vice-président.e aux affaires de cycles supérieurs sont actuellement vacants. Pour soumettre une candidature, il suffit de remplir un formulaire qui peut être récupéré dans les bureaux du MAGE-UQAC.

Les membres de l’exécutif, composé de Samuel Julien (président), Naomie Quirion (vice-présidente aux affaires financières), Marie-Philip Bergeron (vice-présidente aux affaires étudiantes), Fabien Poirier (vice-président aux affaires pédagogiques), Véronique Simard (vice-présidente aux affaires externes) et Antoine G. Cormier (vice-président aux affaires institutionnelles), sont à la disposition des étudiants pour toutes questions.