Un débat en l’absence de Richard Martel

Plus d’une centaine d’étudiants sont venus assister à ce débat organisé par le MAGE-UQAC et l’Association modulaire étudiante de sociologie et d’histoire, qui portait essentiellement sur l’environnement, la diversité ethnoculturelle et les enjeux autochtones.

Par Julien Gauthier

Photo: Julien Gauthier

Richard Martel, député sortant conservateur de Chicoutimi-Le Fjord, brillait par son absence au débat qui réunissait Mario Simard du Bloc Québécois, Lynda Youde du Parti Vert du Canada, Stéphane Girard du Nouveau Parti Démocratique, Jimmy Voyer du Parti Populaire du Canada, Line Bélanger du Parti Rhinocéros et Vincent Garneau du Parti Libéral du Canada.

Tous ont déploré son refus de participer à cet exercice, son parti ayant pourtant été au cœur de nombreuses discussions en lien avec l’environnement ou encore, l’avortement au cours de la soirée.

Rappelons que le 30 mai 2019, Richard Martel ainsi que tous les députés conservateurs, avaient refusé de se lever à la Chambre des Communes pour appuyer une motion visant à réitérer le droit des femmes à disposer elles-mêmes de leur corps.

Par ailleurs, le chef conservateur Andrew Scheer a affirmé qu’il n’empêcherait pas ses députés de déposer des projets de lois visant à abolir l’avortement.

Des échanges féroces

Les échanges les plus féroces ont eu lieu entre les représentants du Parti Libéral et du Bloc Québécois, tous deux adversaires dans Jonquière. Lorsqu’il fut question de la question autochtone, le libéral a accusé le bloquiste de comparer la situation de minorité des Québécois avec celle des Premières Nations.

De son côté, Mario Simard, vraisemblablement irrité, a déploré la mauvaise foi de son homologue libéral en soulignant sa « mécompréhension des minorités nationales au Canada » et son manque de culture au sujet de la minorité francophone qu’est le Québec.

La candidate de Parti Rhinocéros, Line Bélanger a quant à elle soulevé les rires – tant des étudiants que des autres candidats – et les applaudissements, non seulement pour ses élans humoristiques, mais aussi pour ses critiques à l’égard des institutions politiques. Celle qui était accompagnée de son écureuil Willy Wallace, a notamment fustigé contre les lignes de partis qui empêchent les candidats de s’exprimer librement en plus de dénoncer le mode de scrutin actuel.

Pour sa part, la candidate du Parti Vert, Lynda Youde a dû défendre sa cheffe Elizabeth May qui a récemment affirmé être faveur de l’exploitation de sable bitumineux de l’ouest canadien dans une perspective de réduction des émissions de GES.

Jimmy Voyer du Parti Populaire est demeuré loin de la mêlée sur plusieurs sujets, en particulier sur l’environnement, où son parti laisserait les provinces gérer elles-seules ces questions. L’immigration « illégale » et la perméabilité des frontières sont néanmoins restés des enjeux prioritaires pour ce dernier.

Et GNL-Québec?

Les candidat.e.s ont été appelés à se positionner sur GNL-Québec, un projet qui suciste une horde de débats à travers le Québec et plus particulièrement, au Saguenay-Lac-St-Jean.

Si le Parti Populaire du Canada est en faveur de GNL  – mais pas à n’importe quel prix –, le Bloc Québécois et le Parti Libéral préfèrent attendre les résultats des études publiques, dont le Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) avant de se positionner.

Le Parti Vert et le NPD y sont farouchement opposés. Le Parti Rhinocéros estime pour sa part qu’il serait mieux de construire un oléoduc de Quick aux fraises.

Positions en bref

D’autres sujets ont notamment pu être abordés en rafale, notamment  sur l’avortement, GNL-Québec, les changements climatiques, l’autonomie du Québec, les changements climatiques ou encore la Loi 21. Voici les positions des candidat.e.s sur chacun de ces sujets.

Pour ou contre la réforme du mode de scrutin?

  • Bloc Québécois (Mario Simard) : Pour
  • Parti Vert du Canada (Lynda Youde) : Pour
  • Parti Libéral du Canada (Vincent Garneau) : Ni pour, ni contre
  • Parti Rhinocéros (Line Bélanger) : Pour
  • Parti Populaire du Canada (Jimmy Voyer) : Contre
  • Nouveau Parti Démocratique (Stéphane Girard) : Pour

Le Québec devrait-il avoir plus d’autonomie?

  • Bloc Québécois (Mario Simard) : Oui
  • Parti Vert du Canada (Lynda Youde) : Oui
  • Parti Libéral du Canada (Vincent Garneau) : Souhaite respecter les champs de compétences du Québec.
  • Parti Rhinocéros (Line Bélanger) : Pas de position.
  • Parti Populaire du Canada (Jimmy Voyer) : Oui
  • Nouveau Parti Démocratique (Stéphane Girard) : Oui

Devrait-on rouvrir le débat sur l’avortement?

  • Bloc Québécois (Mario Simard) : Non
  • Parti Vert du Canada (Lynda Youde) : Non
  • Parti Libéral du Canada (Vincent Garneau) : Non
  • Parti Rhinocéros (Line Bélanger) : Non
  • Parti Populaire du Canada (Jimmy Voyer) : Non
  • Nouveau Parti Démocratique (Stéphane Girard) : Non

Le Canada en fait-il assez pour lutter contre les changements climatiques?

  • Bloc Québécois (Mario Simard) : Non
  • Parti Vert du Canada (Lynda Youde) : Non
  • Parti Libéral du Canada (Vincent Garneau) : Non
  • Parti Rhinocéros (Line Bélanger) : Non
  • Parti Populaire du Canada (Jimmy Voyer) : Veut laisser les provinces régler cette question.
  • Nouveau Parti Démocratique (Stéphane Girard) : Non

Le gouvernement fédéral devrait-il contester en justice la Loi Québécoise sur la laïcité de l’État (Loi 21)?

  • Bloc Québécois (Mario Simard) : Non
  • Parti Vert du Canada (Lynda Youde) : Non
  • Parti Libéral du Canada (Vincent Garneau) : Cette question doit être résolue entre Québécois seulement.
  • Parti Rhinocéros (Line Bélanger) : Non
  • Parti Populaire du Canada (Jimmy Voyer) : Non
  • Nouveau Parti Démocratique (Stéphane Girard) : Non