Un chargé de cours de l’UQAC élu député de Jonquière

Après la vague orange de 2011 et la vague rouge de 2015, c’est au tour de la vague bleu pâle de déferler sur le Québec. La région n’aura pas été épargnée, alors que Mario Simard est élu dans la circonscription de Jonquière. 

Par Julien Gauthier 

Mario Simard – Courtoisie Bloc Québécois

Le Bloc québécois est parvenu à faire élire 32 députés à l’échelle du Québec. Mario Simard, chargé de cours en science politique et en travail social depuis 2005, est l’un deux. Il a été élu député dans Jonquière avec 35,7 % des voix, loin devant la députée sortante du NPD, Karine Trudel, qui a obtenu 24,4 % des voix. 

Des mesures ont déjà été prises par le module des sciences humaines afin de trouver un ou une remplaçante à Mario Simard, qui enseigne actuellement au baccalauréat en science politique. 

Bien qu’il ne poursuivra pas ses charges de cours pour la session d’automne, il assure néanmoins qu’il effectuera une transition en bonne et due forme avec les étudiant.e.s ainsi que son remplaçant.  

Au cours de la campagne, Mario Simard a pu compter sur Gilbert Larochelle, professeur retraité de l’UQAC en science politique, en plus du député de Jonquière au niveau provincial, Sylvain Gaudreault. 

Des études politiques 

Mario Simard a complété un baccalauréat en science politique à l’UQAC, une maîtrise en science politique à l’Université d’Ottawa, et poursuit actuellement des études doctorales en philosophie politique à l’Université Paris Nanterre. 

Grand passionné de l’écrivain et philosophe Albert Camus, Simard fut également attaché politique du député de Jonquière-Alma, Claude Patry, de 2011 à 2015. 

En 2018, il s’est présenté sans succès à l’investiture du Parti Québécois dans la circonscription de Dubuc.