La co-construction : rencontre avec le sociologue Michel Foudriat

Les 6 et 7 novembre dernier se tenait à Jonquière la première édition des Journées d’étude sur la co-construction, organisé par des chercheurs de l’UQAC en collaboration avec le CIUSSS. Par le fait même, le sociologue des organisations Michel Foudriat de l’université Paris Est Créteil, spécialiste de renommée internationale sur la co-construction était invité pour y lancer son dernier ouvrage, « La co-construction, une alternative managériale ».

Par Julien Gauthier

Une entrevue de Julien Gauthier

Qu’est-ce que la co-construction?

La co-construction peut s’appliquer dans de nombreux domaines, que ce soit dans le règlement de conflits, dans la construction d’une maison, la constitution de politiques publiques, voire dans la construction de projets de société.

Il s’agit de permettre à tous et chacun de participer au projet, plutôt que d’être simplement consultés, comme il est généralement de coutume. On peut notamment penser au système politique du Québec, un processus qui ne nous permet pas de construire de manière commune un idéal sociétal.

Aux yeux du sociologue Foudriat, les citoyens d’une ville, ou encore les employés d’une entreprise, ne sont pas suffisamment appelés à participer aux différents processus décisionnels.

L’individu se sent de plus en plus délaissé : il demande à être consulté davantage. Et c’est justement ce que le modèle de co-construction souhaite réaliser.

TAGS: