Laisser sa trace sur le campus

Pour une deuxième année, c’est notre partenaire, l’Association des diplômés de l’UQAC (ADUQAC), qui prend en charge la réalisation de vos photos de finissants. Un véritable studio photo sera à votre disposition au centre social, du lundi au mercredi, les 24, 25 et 26 février prochains.

En plus de regrouper de nombreuses options lors d’une séance professionnelle à même le campus, l’ADUQAC aimerait faire revivre la tradition des mosaïques de finissant.e.s. Une façon parmi d’autres d’unir les cohortes au-delà des générations qui font l’UQAC.

C’est la vision de Samuel Taillon, agent de liaison à l’ADUQAC et responsable de l’opération. Auparavant, la réalisation (ou non) de photos était laissée à la discrétion des départements ou des associations modulaires, si ce n’était aux individus. Ainsi, plusieurs diplômé.e.s de l’UQAC ont quitté l’institution sans ce portrait rituel d’un jalon important.

On peut négliger la réalisation d’une photo de finissant.e lorsqu’on termine son parcours universitaire. C’est souvent au bout de quelques années que son importance – et les regrets – se manifestent. Samuel Taillon, doublement diplômé de l’UQAC, n’était pas passé devant l’objectif.

« Ma grand-maman affiche avec fierté les photos de finissants de tous des petits-fils et petite-filles, quelques soit le niveau d’étude. Mes cousins et cousines qui avaient étudié dans d’autres universités ou cégep avaient tous une très belle photo.  La mienne, c’est ma mère qui l’avait prise avec son petit appareil. »

Le contexte idéal

L’an dernier, ce sont 750 diplômé.e.s qui ont profité de l’initiative de l’ADUQAC, soit plus de 50% de la cohorte 2019. Satisfait, Samuel Taillon espère néanmoins rejoindre davantage de finissant.e.s cette année. Une première séance tenue cet automne a déjà rejoint plus de 400 personnes.

Malgré qu’elle n’en soit qu’à sa deuxième année d’organisation, l’ADUQAC a pu peaufiner l’exercice afin de le rendre encore plus convivial. Le studio avait été victime de son succès l’an dernier, alors que l’affluence avait fait gonfler le temps d’attente. Des ajustements ont été faits avec succès lors de la séance d’automne.

Ainsi, du 24 au 26 février, les finissant.e.s peuvent se présenter sans rendez-vous. L’ensemble de l’opération est généralement bouclé en 30 minutes. Une première photo officielle, avec toge et mortier, ainsi qu’un portrait en « style libre », avec accessoires, sont réalisés. En quelques minutes, vous pourrez choisir vos fichiers. Les photos sont ensuite imprimées, les fichiers vous sont envoyés par courriel. Et vous voilà reparti avec votre portrait en mains. Prêt pour le mur de grand-maman!

Des impressions supplémentaires peuvent être ajoutées au forfait de base pour un prix modique. Les portraits, réalisés par le photographe Marc-André Couture et imprimé par Joncas marketing, sont de qualité professionnelle.

Dans l’éventualité où il vous serait impossible d’être présent.e.s lors des séances de février, le studio sera disponible à nouveau lors de la collation des grades le 25 avril prochain. Conseil d’ami : n’attendez pas cette ultime chance de réaliser vos photos !

Pour plus d’information, visitez www.aduqac.ca/photofinissant/